La Balade de l'Abruti Fluvial

"J'étais en train de plancher sur un article, mais rien de ce que j'écrivais ne me plaisait. Je décidais donc de prendre une petite pause pour me dégourdir les jambes et ... la plume. Il existait une partie du siège de la Gazette que je ne connaissais pas vraiment. J'y avais déjà mis les pieds, mais je m'étais contentée d'un regard de surface. Je m'équipais donc d'une chandelle neuve pour grimper les quelques marches qui me séparaient du grenier.

Quand je franchis la porte, la première chose qui me saisit à la gorge fut la poussière. Eternuant et toussant, les yeux rouges et le nez coulant, je me trouvais bien loin du charme légendaire des elfettes. N'écoutant que mon courage (qui sait ce qu'il pouvait y avoir dans ce grenier !) je commençais à fouiller les lieux... J'aurais pu vous proposer une collection intéressante d'araignées écrasées, de toutes sortes et de toutes tailles, mais j'ai finalement préféré ce drôle de poème, que nous a laissé Kromack : "

poème


Kromack pour le texte
Intro par Alainglandu


Boulet qui roule n'amasse pas Rhuss.
Seytahn

17061 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006