Le retour des Loups-Garous




Comme toujours, pour être à la pointe de l'actualité, il vous suffit de lire la Gazette du Lorndor.

La rumeur avait enflé, ils seraient de retour... Punaisée dans les tavernes, une petite affiche nous le confirmait : les Lycans étaient revenus... Menace pour certains, bénédiction pour d'autres, les Loups-Garous foulaient de nouveau nos terres ! A la Gazette, nous étions sur le pied de guerre : qui allait couvrir cette actualité ?

Un messager m'avait prévenu, un membre de mon clan avait été mordu. Quelques pincées de poudre d'escampette sur le Balai de Rédac'Chef, et Seytahn et moi étions en route pour rencontrer "Monsieur le Mordu". Voici donc cette interview réalisée sur le vif, par le "Duo de choc" que nous formons :


Seytahn :
Monsieur le mordu, ici la Gazette : vos impressions ?
Guu_sama :
Ca pique un peu, mais au final c'est comme un câlin... Un câlin d'un gros chien.
Alainglandu :
Pas trop douloureux alors ?
Guu_sama :
Sur le coup si, on se sent quand même mourir. Mais juste après, on entrevoit les possibilités qui vont s'ouvrir. Comme une naissance !
Alainglandu :
Vous êtes donc heureux d'avoir été mordu ?
Guu_sama :
Je ne l'ai jamais souhaité, mais je pense que oui.
Alainglandu :
Ne craignez-vous pas que la lycanthropie vous aveugle et vous fasse vous attaquer à vos amis ?
Guu_sama :
Les elfes de l'atoll de pom pom galli sont dotés d'une grande force intérieure ; ce n'est qu'une épreuve parmi d'autres.
Alainglandu :
Mais au fait, comment est-ce arrivé ?
Guu_sama :
J'étais occupé à surveiller un groupe de TTP : ces vils trolls s'en prenaient à des chasseurs DTC. Le loup-garou est apparu juste derrière moi, sorti de nulle part.
Seytahn :
Donc vous n'avez pas vu venir le loup ?
Guu_sama :
Je n'ai rien pu faire, malgré mon expérience du combat.
Seytahn :
Vous êtes allé au royaume des loups après la morsure ?
Guu_sama :
J'étais un peu dans le brouillard, mais tout le monde avait des collants. Je me suis aussitôt téléporté dans un endroit sûr pour reprendre mes esprits.
(A ces mots, Seytahn et moi-même ne pûmes nous empêcher d'éclater de rire...)

Guu_sama :
Pour le moment, je me sens normal.
Seytahn :
Plus fort ?
Guu_sama :
Non, je me sens tout à fait normal.
Alainglandu :
Si le loup vous a surpris, vous n'avez donc aucune information plus précise à nous fournir ? Une description par exemple ?
Guu_sama :
Je suis revenu sur les lieux de ma mort et je crois l'apercevoir au loin ; mais je ne me sens pas d'attaque ce soir.
Alainglandu :
Vous qui vantiez votre force et vos capacités ...
Guu_sama :
Même si mon aptitude au combat n'est plus à prouver, je suis comme tout le monde. Au bout d'un certain nombre d'actions par jour, je fatigue et je dois me reposer.
Alainglandu :
Un mythe s'écroule !

(Une nouvelle fois, Seytahn et moi éclations de rire. Heureusement pour nous que notre interviewé n'était pas encore transformé en lycan, nous aurions pu avoir des soucis s'il n'avait pas apprécié notre humour ! )

Seytahn :
Vous ne faites donc plus partie de votre guilde ?
Guu_sama :
Si si. Actuellement je suis moi-même : mon corps n'a subi aucun changement. Ma plaie me picote un peu, c'est tout.
Seytahn :
Avez-vous reçu un quelconque message de la part de celui qui vous a croqué ?
Guu_sama :
Absolument.
Alainglandu :
Pourriez-vous nous transmettre ce message afin que nous donnions le maximum d'informations à nos lecteurs ?
Guu_sama :
Ce serait avec joie, mais quelque chose au fond de moi me dit de ne pas le faire.
Alainglandu :
Et il n'y a rien que nous puissions faire pour vous faire changer d'avis ?

(Après tout, une belle vamps et une jolie elfette réunies, ce n'est pas souvent qu'on croise un aussi joli duo. Vous voyez, les journalistes de la Gazette sont prêts à tout pour vous fournir de magnifiques articles!)

Guu_sama :
Hum, il faut que je réfléchisse. Que faites-vous demain soir ?
Seytahn :
Et bien il se trouve que je suis invitée pour ma part, toi aussi Alainglandu d'ailleurs, on organise un pot de bienvenue à la rédac'.

        (Toujours aussi vive, Seytahn venait de nous trouver en un clin d'oeil la meilleure excuse pour refuser ce rendez-vous... pour le moins périlleux.)

Guu_sama :
Un pot de bienvenue... intéressant... Et il y aura du monde ?
Alainglandu :
Et oui, la gazette recrute, et on prend soin des nouveaux venus ! Je crains que nos locaux ne soient trop petits pour abriter un loup-garou et que nous ne puissions donc vous convier à la soirée...

Seytahn :
En effet vous risqueriez de mettre des poils partout et je n'ai pas que passer des coups de balai à faire !

Alainglandu :
Et puis, imaginez le tableau quelques secondes : cadeau de bienvenue pour les nouvelles recrues de la Gazette, une morsure de Loup-garou, personne ne souhaiterait plus venir travailler avec nous...
Guu_sama :
D'accord... Tant pis. J'avais fai... envie de voir du monde.
Alainglandu :
Il ne vous reste plus qu'à trouver d'autres enca... endroits pour faire ces rencontres.

Seytahn :
Est-ce qu'on peut espérer que vous nous racontiez la suite de vos aventures dans les journées à venir ?
Guu_sama :
Aucun problème ! Mais ne vous attendez pas à un loup garou conventionnel. Je compte garder le contrôle.
Seytahn :
Doit-on s'attendre à un LG pom pom galli ?
Guu_sama :
Un loup-garou guidé par la gération.
Seytahn :
Je suis friande de connaître la suite !

Alainglandu :
Pareillement, la curiosité me dévore !
Guu_sama :
Et moi donc...
Seytahn :
Merci beaucoup Monsieur le Mordu, on se dit à après-demain avant que la nuit ne tombe?
Guu_sama :
Je vais commencer à me concentrer afin d'être apte à combattre le démon qui essayera de prendre le contrôle de mon esprit !
Alainglandu :
A bientôt pour la suite de vos aventures, le duo de choc se tient prêt à reprendre cette interview à tout moment...

Seytahn :
Je dirai même plus : ...
....
à bientôt !
Guu_sama :
Au revoir mesdames !

suivant >

Page 1

17119 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006