tom-le-termite :

Rétrospective du Dernier Grand chef de la Crypte





Voilà quelques mois que la Crypte fut plongée dans le désarroi et le silence le plus total : son grand chef spirituel, créateur et concepteur de cette coalition de Mort-Vivants, devait abandonner ses fonctions politiques pour rentrer en torpeur, loin du fracas des armes de Lordnor.

Le souterrain ésotérique des Uds, ce repaire froid et ténébreux, connu pour son mystère et son inaccessibilité, n'en avait pas moins été animé par l'humour et la fine intelligence de son Guide : tom-le-termite.

Il avait su trancher sur des décisions délicates, écouter les chefs et officiers des clans UDs jusqu'à revenir sur ses premières décisions, encourager une immense équipe, tout en amusant la galerie (ou plutôt "les" galeries) de la Crypte...

... Ah lala, le dénommé "La mite" ne se l'était jamais jouée "vedette" des places publiques, car il agissait dans l'Ombre, mais... quelle poigne de fer !

... dans un gant de velours...

Qui saurait remplacer un tel maestro ?

Personne à ce jour !


Mais ne vous frottez pas les mains si rapidement, ennemis des Mort-vivants, même si la Crypte s'est durement remise de ce départ, elle n'en reste pas moins secrètement active, et les clans Uds qui s'en sont éloignés, car déçus de cette grosse perte, n'en restent pas moins fidèles à la cause UDs, la raison même de la naissance de cette coalition.

Hé oui, l'oeuvre de tom-le-termite est beaucoup plus profonde qu'on ne le croit et gardera éternellement les traces positives qu'elle a su bâtir.

Il y avait eu déjà un reportage sur tom au sujet de la mise en place de la Crypte, à l'époque où les clans de l'ancienne Entente UD ont dû fusionner pour faire face aux forces ennemies, et où d'autres clans UDs l'ont rejointe.

Je retrouvais mon immortel amant dans l'auberge des Démons, un des endroits où nous avions connu de torrides moments (il y a eu aussi les sources thermales sulfureuses des fins fonds de la Crypte mais je vous passe les détails), afin de parler avec lui de sa vision globale de son oeuvre, maintenant qu'il avait pris du recul...

***********************************


S :
- Bonjour tom-le-termite... Quelques mois ont passé... Vous vous êtes dégagé de vos fonctions politiques de Chef de la Crypte pour des raisons de force majeure... mais vous êtes toujours chez les aDL : comment allez-vous ?

tlt :
- Bonjour Dame Seytahn,

Il est vrai que mon départ de la vie politique de Lordnor fut soudain, mais mon âme torturée est rentrée en torpeur sans crier gare.

Je n'avais pas vraiment le choix et j'ai à peine eu le temps de passer le flambeau du clan à mon second, Tampax, que je sommeillais déjà profondément dans les entrailles de la Crypte. Je me suis remis depuis peu de cet état de spectre, lentement, mais mon corps et mon âme, affaiblis, ne me permettent plus réellement de revenir dans l'Ombre de Lordnor.

Je reste donc spectateur des combats de ce monde, tout en restant fidèle à mon clan, à mes amis mort-vivants et à mes alliés de toujours.

Ainsi, je peux dire que par le leg de mes responsabilités, mon âme a trouvé le repos et je peux désormais marcher sur les terres de Lordnor le coeur libre.

Je buvais ses paroles comme je le faisais à l'époque, une époque qui me semblait si lointaine... Mon coeur se serra... C'est si rare de se retrouver face à des personnalités qui ont à la fois tant de charisme et de modestie. Après un petit moment d'émotion, je pus formuler la question suivante :

**********************************

S:
- ..."le coeur libre" : voulez-vous dire par là que vos fonctions politiques vous pesaient ? Vous sembliez pourtant y mettre beaucoup de coeur, justement...

tlt :
- Non, vous savez que mon coeur vous appartient.

J'y mettais mon énergie, ma force et mon dévouement. C'est peut-être d'ailleurs pour cette raison que la torpeur me prit sans prévenir. Telle une crise dans un monde parallèle, c'est bel et bien mon âme toute entière qui s'envola... Et même si le coeur y est, il est impossible de prendre des décisions si mon esprit est contrarié ou emprisonné dans les méandres de mes songes.

Les fonctions que je remplissais au sein de l'ombre de Lordnor étaient certes un poids de taille, mais ce ne sont pas ces responsabilités qui m'ont poussé dans le sommeil.

************************************
S :
- La création de la Crypte fut un succès indubitable...

Et je me souviens de votre complicité avec le grand meteor*, votre acolyte de la CHC, pour organiser, ensemble, de grandes guerres d'envergure : vous avez du passer des moments passionnants, non, à concocter ça ensemble... avec cette crainte de ne pouvoir mobiliser l'effectif indispensable, l'angoisse de vivre un échec, etc... Et la grande joie d'en ressortir victorieux... Vous y repensez parfois ?

tlt:
- La relation entre Meteor* et moi-même ne dépassait pas le cadre militaire. Il fut longtemps le meneur de la Confédération Hordique et Chaotique dont je faisais partie dès les premiers moments, et ce serait mentir que de dire que nous étions complices. Comme je viens de le dire, nous étions chefs de guerre avant tout et je l'ai toujours entendu en tant que tel, avec le plus grand respect que j'ai pour lui. Néanmoins, nous avons eu des rôles différents dans la mise en place des diverses guerres de l'histoire de Lordnor.

Il fut longtemps le précurseur des stratégies, toujours en concertation avec les différents chefs de la Coalition, mais, à cause de la période critique avant la fin de la première ère, qui a vu la persécution des Mort-Vivants dans le Cimetière, j'ai décidé de m'impliquer un peu plus dans la politique de Lordnor, mais en agissant plus dans l'ombre. Ainsi, de la même manière que Météor* avait su fédérer les clans hordeux, j'ai donné toute mon énergie à essayer de rassembler les clans Mort-vivants. Ce fut alors le début d'une coalition purement UD: la Crypte.

La Crypte deviendra par la suite la plus fidèle amie de la CHC et j'ai toujours fait en sorte que les relations entre les UD et le reste des Hordeux soient un exemple de fraternité.

Cependant, si la Crypte fut une réussite dans la mise en place de l'entraide et de la solidarité entre Mort-vivants, ce fut grâce à la présence de personnages clés parmi les chefs et les officiers des clans de la Crypte. Je leur dois un hommage particulier et ils sont tout aussi méritants que moi dans l'achèvement de la Crypte.

****************************************
Je désirais lui poser d'autres questions sur ses compétences artistiques, son sex-appeal notoire et pourtant discret (quand d'autres affichent désespérément "avoir la plus grosse"), et à propos de l'estime que lui portaient les chefs allianceux les plus dignes... mais déjà la mite s'éloignait dans les méandres de ses galeries souterraines, de plus en plus distant et inexorablement silencieux...

Et finalement, ce n'était pas plus mal : si sa grande classe provenait, certes, de sa droiture infaillible, de son intégrité inébranlable, de sa fermeté indubitable, de ses capacités d'unir tant de personnalités différentes pour une même cause, de ses talents d'aller directement dans l'essentiel des sujets...

... elle trouvait aussi sa source dans l'aura de mystère qui nimberait toujours cet être discret et secret.

Une petite larme tomba sur un des tableaux qu'il avait conçu pour les Mort-vivant, à l'époque où il m'avait aidé en coloriant les miens, je la séchais vivement pour que son oeuvre ne soit pas entachée...


Et je rejoignais Wildfar dans une de ses dernières remarques en tant que joueur sur la Grande Place Publique :

On se demande vraiment pourquoi nombre de joueurs de bonne réputation mettent les voiles !

____________________________________________________

Seytahn


"Mite au logis
Gare aux déboulis !"
(clin d'oeil à tom-le-termite de Seytahn)

24657 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006