Le rôti de gnoll farci




Dans une grande cuisine, devant une grande table pleine de victuailles, Alainglandu enfile un tablier, et prend quelques ustensiles : hâche, cisailles, épée...
"Je vais aujourd'hui vous présenter une nouvelle recette," vous dit-elle en souriant :

Le rôti de gnoll farci


Il faut un peu de dextérité pour réussir cette recette, enfin surtout pour attraper le gnoll en fait, mais je vous promets que vous ne regretterez pas vos efforts en goûtant cette recette !

Préparation : 1 heure
Cuisson : 2 heures

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 20 bonnes livres de gnoll (préférez d'ailleurs la fesse de gnoll, celle-ci est la viande la plus tendre et la plus goûtue que vous puissiez trouver sur un gnoll)
- 2 livres d'Alkandyr Salum
- 2 livres d'Astrae Luna
- 16 pommes de terres
- quelqu'un brins d'herbe à pipe (si si je vous jure, cela parfume très agréablement les plats)
- 1 litre de bouillon d'araignée
- et bien sûr, les abats du gnoll.


Pour la farce :

- On cuit d'abord les 4 pommes de terres.
- Puis on hache très finement les abats (vous aurez bien évidemment pris soin de les nettoyer et les vider, on ne sait jamais vraiment ce que peut avoir consommé un gnoll...)
- On les fait alors revenir à feu doux dans une grande casserole en les arrosant d'environ 1/2 litre de bouillon et d'un peu d'herbe à pipe.


- Pendant que le doux fumet de cette cuisson vous fait frétiller les narines et allèche vos papilles, gardez la tête froide (même si votre cuisine est chauffée) pour la suite de la recette.

- On cisaille les 2 livres d'Alkandyr Salum et d'Astrae Luna (admirez au passage les couleurs qui tombent dans votrer saladier : le vert des tiges, le blanc et le rouge des pétales .... il y aurait de quoi devenir poète!)

- On prend ensuite les 4 pommes de terres et on les écrase dans ce mélange de couleurs... euh pardon de plantes.
- On ajoute maintenant 1/4 de litre de bouillon d'araignée, bien évidemment un peu d'herbe à pipe, et on réchauffe.
- Dès que la sauce obtenue est relativement épaisse et de couleur orangée, éteignez le feu (mais non ! pas celui de chez votre voisin, votre sauce risquerait de brûler, mais celui sous votre casserole ! ).

- On ajoute cette sauce aux abats, et on mélange avec énergie.

Votre farce est prête !

Pour le rôti :

- Il faut d'abord ouvrir ce rôti en deux. Ne vous coupez ni un doigt ni un bras, vous ne pourriez pas finir la recette sinon !
- On évide ensuite comme on peut la moitié de la partie inférieure de ce rôti. Après la chasse au gnoll, c'est la partie qui requiert le plus de dextérité !
- Puis on remplit avec la farce.
- Et on recoud le rôti pour un joli résultat. Si vous êtes fainéant, vous pouvez vous contenter de ficeler ce rôti...
- Il reste à peler les pommes de terres restantes.
- Et enfin, on met ce rôti dans un grand plat, entouré des pommes de terres et on arrose avec le reste du bouillon.


Et que faire de la viande évidée qu'il reste me direz-vous ?
Vous pouvez la donner à votre gnoll de compagnie, il mange de tout, ou alors la garder pour demain !


Bon appétit !

PS : Si vous ne disposez pas de gobelins pour ranger votre cuisine, un gnoll domestique est tout indiqué pour nettoyer tous les restes et les abats qui traînent un peu partout par terre ... Cette solution est particulièrement recommandée, car si vous avez apprécié cette recette, ce gnoll peut encore vous servir...

Alainglandu


24697 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006