Pique-nique chez les ELFPOWERs




Je me baladais dans les terres à l'extrême Nord de Lorndor par une belle soirée d'été. J'étais en plein dans le complexe des châteaux de l'alliance. Mon épée était dans son fourreau, et je n'avais pas l'intention de la tirer avant quelque temps. Mais les événements en décidèrent autrement...

Au détour d'un chemin je vis une drow et un tauren marcher côte à côte sur le sentier de terre. A une demi-lieue devant eux, le château des elfpowers pointait ses longues flèches vers le ciel ! Généralement, il était assez peu habité, les elfpowers étaient souvent en mission on ne sait où. Mais aujourd'hui, mon ouïe surdéveloppée pouvait entendre des éclats de voix, de nombreux pas marchant sur les planchers, mais pas un bruit d'acier !

Etonné par ce fait inhabituel, je décidai d'aller voir de plus près ce qui se passait. Après une courte chevauchée j'arrivai devant les portes du château. Celles-ci étaient grandes ouvertes. Surpris, je tirai son épée et rentrai doucement. Quelle fut ma surprise quand je tombai sur deux trolls en train de discuter avec un elfe! Devant mon air farouche et troublé, ceux-ci éclatèrent de rire.


Sekikator : - Ahahah ! Eh oui ! Ton château est à nous ! Tes amis se sont rendus et nous étions en train de plaisanter sur la façon dont nous allions le cuire...

Kikikiko : - Cesse donc de te moquer de lui, tu vois bien qu'il n'a pas encore rangé son pic vieille ferraille... Bonjour je me présente, Kikikiko troll de la Horde Lettrée, venu profiter du festin que Glorfindel a voulu nous organiser...

Sekikator : - D'ailleurs, où est -il passé celui-là ? Je l'ai raté hier soir, mais il n'y coupera pas aujourd'hui.

Kikikiko : - Oh ! Oublie ce bon vieux pari ! J'ai gagné et puis c'est tout, admets ta défaite et profites de ce que les Elfpowers nous offrent en cette magnifique journée !

Sekikator : - Oublier le pari ?! C'était une des raisons principales de notre venue ! Bien sûr, j'ai par la suite invité quelques amis, afin que tous puissent profiter ....

Kikikiko : - Tes amis qui ne sont pas là...

Sekikator : - Qui ne sont pas ENCORE là ! Ca me laisse le temps de partir à la recherche de votre commandant bien-aimé... Que je l'attrape dans un coin sombre et que je lui montre que mes tortures sont plus raffinées que les tiennes.

KIkikiko : - Cours ! Vole ! Pour ma part je vais continuer à ramasser quelques fleurs pour les aimables hôtes et hôtesses de ce palais. Et qui sait, peut-être rencontrerais-je une petite elfe à croquer !

Je poussai un cri de stupeur!

Kikikiko : - Euh... je voulais dire à draguer, il est dur d'oublier ses habitudes !

Troublé par ces réponses je décidai d'aller voir comment se passait un peu ce pique-nique. Au détour d'un couloir je tombai sur un elfpower l'air contrit, un balai à la main. Je lui demandais ce qu'il faisait pour assister au Pique-nique.

Maelan : - Ce que j'ai fait !!! *posant sa serpillère* Tu me demandes ce que j'ai fait ??? Non mais réveilles-toi un peu ! Je trouve déjà limite humiliant de voir ces hordeux d'une hygiène douteuse fouler les dalles de notre palais autrement qu'en le payant de leur sang, et tu me demandes ce que j'ai fait ?? Je lave pardi !

Notre taverne si propre hier, sentant les herbes fraîches et le bon feu de bois... Inondée de bière renversée ! Notre salle commune, où les chants ancestraux résonnent chaque soir... Emplie d'un vacarme insoutenable ! Même les nains n'auraient pas fait pire !

*reprenant son balai* Et en plus on nous a demandé de ne pas lever la main sur ces monstres... Mais je te le demande moi où va-t'on ?

Un pique-nique ça s'organise pas dans un palais. C'est au pied d'un arbre centenaire, dans un doux halo de lumière qui filtre à travers les branches. Mais non, pour ces hordeux, il faut des murs ! Et qu'ils salissent en plus ! Tout à l'heure j'en ai vu un, pas bien gros, en train d'évacuer tranquillement sa bière contre un de nos plus anciens arbres ! Non mais vraiment !

Je n'ai eu qu'une envie, lui sauter dessus et abreuver cette magnifique plante de son sang impur ! Mais non ! Pas taper on nous a dit !

Alors je lave ! J'ai même soigné un troll il me semble... ou un tauren ! Soul comme une barrique qu'il était ! Non mais ou va-t'on ? Moi un noble guerrier, guérir déjà c'est pas mon truc... Mais un ennemi en plus... A la prochaine guerre *fait des moulinets avec son balai* ils me le payeront, et cher!

Bon maintenant, faut que j'y aille, il y en a qui font des choses utiles... Je pose pas des questions idiotes...

Ce que je fais ?? Je lave et j'aime pas ça ! Et ils me le payeront !! *s'éloigne et marmonnant et en enchaînant les moulinets*

L'elfpower avait à peine fini son discours qu'une drow et un grand elfe apparurent au tournant du couloir, une galette dans une main, un verre dans l'autre.

Encore sous le choc de ce discours ... musclé, reconnaissant Mighty Glorfindel, je demandai :

Quel effet ça vous fait d'héberger vos tueurs?

Glorfindel : - Mes tueurs, mes tueurs... C'est vite dit! D'abord, si mes souvenirs sont bons, le concours vient tout juste de prendre une tournure un peu particulière, avec l'apparition d'un 3e score, le mien! Oui, je crois bien qu'il y a quelque chose comme 1-1-0: Kikikiko m'a eu une fois, mais c'est moi qui ai frappé le premier en éliminant Sekikator. En tout cas, ça me fait bien plaisir de les accueillir, surtout que cette petite sauterie a l'air d'assez bien se dérouler. Bien sûr, les premiers invités ont eu à subir la méfiance quasi-épidermique de nos voisins, et nous avons dû nous-mêmes nous occuper d'éloigner certains trouble-fêtes avant que tout le monde ne soit là, mais dans l'ensemble, je crois que tout le monde est content.

Intrigué par le pari des trolls, je décidai de creuser un peu : Quel effet ça vous fait d'être la cible d'un tel jeu?

Glorfindel : - Oh, je dirais que c'est plutôt flatteur. Ils ne s'attendaient peut-être pas à devenir eux-mêmes des cibles, bien sûr, mais je m'amuse bien, et à leurs dépends. Le Lorndor manque de véritables guignols, d'andouilles de cette envergure. Ca a toujours été un plaisir de les matraquer avec mes petits poings en essayant d'éviter leurs grosses baffes de lourdauds ! C'est pour ça qu'on les aime bien...

En gouttant la galette, l'eau me vient à la bouche. M'excusant auprès des deux ennemis, je me remis en route à l'odorat vers les buffets du jardin intérieur. Là je tombai sur quelques elfpowers occupés à raconter les derniers ragots sur leurs invités.

Bonjour noble elfpower, dis-je en lui offrant une bière : Dit moi, comment peux-tu supporter aussi calmement la présence pacifique de tant d'ennemis dans ton château ?

Tïm : - bah j'ai peur pour notre château que tout dégénère, mais en même temps, j'aimerai que tout dégénère... Juste pour rentrer en guerre... Parce qu'en ce moment, la CHC a encore ses châteaux au sud du royaume elfique, et ça me plaît pas ! Je me dis que si les hordeux cassent notre château, ça bougerait p'tre nos officiers pour aller les attaquer !

-Tu veux vraiment détourner une action pacifique en un complot pour la guerre? N'apprécies-tu pas un peu de paix dans ce monde de brutes ?

Tim : - Je n'ai jamais dit que je voulais FAIRE tout dégénérer, mais que si le pique-nique partait en bagarre, ça ne me gênerait pas plus que ça, bien au contraire ! Cela dit, bien sûr que j'apprécie les manifestations pacifiques !! Elles manquent à mon goût !! Il faudrait faire une grande action pacifique pour n'importe quelle occasion... l'anniversaire de la création du monde par exemple !!!

Goûtant au plaisir de la fête, je m'adonnai à la nourriture, à l'alcool et aux ragots.



Macros le Noir


24695 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006