Pingu, un Nain visionnaire.




1- Partie RP :

Le voyage fut long, car le château Templar était dans une des régions les plus reculées de Lorndor. La bâtisse semble perchée sur la falaise, qui elle-même plonge directement dans les eaux profondes de l'océan.

Je savais qu'on attendait dans une chambrette, et j'étais un peu perdue. En passant dans la buanderie, j'en profitai pour emporter quelques souvenirs accrochés à l'étendoir.

Enfin je me retrouvai devant Pingu, un être minuscule à la grande gueule, l'air débonnaire, la pipe coincée dans sa bouche, une courte barbe et un peu d'embonpoint.

La chambre n'est pas très grande, et encore moins luxueuse. Les murs de pierre sont apparents, seule une grande tenture représentant Jahael trompe cette monotonie. Le nain semble aimer vivre dans un univers simple.

Un bureau dans le coin de la pièce attend des jours meilleurs. Pour le moment, il est noyé sous un tas monumental de parchemins, documents, et autre bric-à-brac prenant la poussière faute d'utilisation.

Le lit, de bois, est surmonté par un petit tableau, représentant les anciennes terres du Lordnor, avant l'Exil. On y voit un château, imposant, sur une colline. Sur le cadre est gravé : "À toi Alliance, que je n'ai su aimer que de travers".

La seule source de lumière est un feu brûlant continuellement dans l'âtre, ainsi qu'une petite fenêtre. Devant, de vieux fauteuils, qu'affectionnent le fumeur de pipe... beaucoup se demandent ce qu'il leur trouve quand il s'enfonce dedans, "mais bon... les vieilles personnes..." murmure-t-il en grognant.

Au centre de la pièce, une table, deux chaises. Dessus, plusieurs pipes, de l'herbe à tabac bleue, et une théière.

Enfin, une énorme armoire naine, sûrement forteresse imprenable siège du bric-à-brac du nain, finit de compléter le tableau.

Je m'affale volontiers dans un de ces fauteuils et commence l'entrevue :


Nain
Seytahn : - Ca fait quoi d'être un Nain, ça permet de zieuter sous les jupes des Vamps ?

Pingu : - Grmmblbl ! Parce que vous pensez avoir des jupes au-dessus d'un mètre 40 ? Nous ne sommes pas bien grands, nous autres nains, mais il ne faut pas exagérer tout de même !

Sinon, pour répondre à la toute première question, qu'est ce que cela fait d'être nain, et bien... quelle question ! J'vous la renvoie tiens ! N'est-ce pas trop dur de ne pas être nain !


Nain...portant !

S : Est-ce que tu as déjà eu l'impression de porter le monde de Lorndor sur tes petites épaules?

P : Ooooh oui ! Tout le monde Lordnorien, peut-être pas ... quoique, le premier été de ce monde, durant la période qui a précédé l'exode, je me suis senti un peu seul ... Notez tout de même que je fus assez sûr de moi et entêté pour amener toute une région à déménager. Hé hé hé. Je n'ai jamais demandé de statue, mais je devrais .. * Pensif, puis avec un grand sourire méchant Si si, une belle stèle avec une inscription du genre : À Pingu, Grand Guide du Peuple Lordnorien, instigateur de l'Exile"... * Il laisse passer un moment de réflexion, puis éclate de rire * Excusez-moi, avec l'âge, l'humour devient étrange paraît-il !

Et quant à l'Alliance - j'en suis sûr, vous voulez en parler - clairement oui, lors de la quête des deux tours. Et pas seulement que l'Alliance, mais une bonne partie du Lordnor. Car sans l'Alliance, la Horde n'est rien, rien de rien - mais l'a-t-elle compris ? - or, l'Alliance à l'époque a été vraiment raillée...

* Il se plonge encore une fois dans ses pensées, puis reprend de plus belle, une lueur brille toujours dans son regard : *

Mais voyez-vous, là où votre question est pertinente - c'est bien la première fois que je vois une UD poser une telle question - c'est que vous parlez d'une impression, ô Grand Balais. Car bien que je me fus senti seul, car souvent bien seul à râler et à s'égosiller comme un âne, je ne l'étais pas. Il se trouvait ça et là des gens qui me soutenaient. Mieux encore, lors de la quête des deux tours, ce que personne n'a compris, ce n'est pas que l'Alliance était faible, mais seulement injustement raillée... Elle manquait aussi de confiance en soi et de culot. Mon rôle dans l'histoire au fond fut accessoire. Ce sont d'autres qui ont véritablement oeuvré. La suite parle d'elle-même. Car cela commence à faire un moment que l'Alliance gagne et que la Horde fuit... Hé hé hé.

Bref, tout cela pour dire qu'après coup, je porte mon armure, mes valeurs et mes convictions, le reste qui suit est donc tout naturel !

Nain...posteur
S : tu as la langue bien pendue sur la Grand' Place Publique ! Qu'est-ce qui te pousse à être aussi intarissable ?

P : Le vide que je laisse quand je me rétracte. Vraiment. Je m'en rends compte encore aujourd'hui, quand je vois ce qu'elle est devenu cette Grand' place publique. J'aurai toujours quelque chose qui me poussera à m'exclamer quand personne ne le fait. Mais cela est fini et révolu. Je suis un paisible retraité. D'ailleurs, contrairement à d'autres, je n'ai pas pensé utile de l'annoncer. Serait-ce là le signe d'une fin ?

* Il se reprend, comme si une idée le rattrapait : *

Disons plutôt que je change de registre. Mes coups d'éclats seront autres, ailleurs... hé hé hé !

Nain...portenainwak !
S : Cette expression est souvent revenue dans tes paroles, quels sont les messages ou comportements qui exaspèrent Pingu ?

P : Hum ! Quelle étrange idée que de me parler à la troisième personne ! Je vous en prie, vous pouvez même me tutoyer. Hé hé hé !
Pour en revenir à la question... * Petit instant de réflexion, les mains caressant la barbe, le nain tirant sur sa pipe *
Tant de choses ! Mais, ce qui m'exaspère le plus, ce sont des vilenies telles que l'ignorance, la mauvaise foi, l'intolérance, l'impérialisme... la volonté de terrasser son voisin. Je suis à la fin de ma vie, assurément, et suis devenu un presque parfait pacifiste... qui l'eût cru !

Mais par-dessus tout, comme je l'ai dit, j'aime la liberté, la liberté pour tous... et pas seulement de dire : on peut faire ce que l'on veut quand on veut.
Non, moi je rêve d'une liberté intellectuelle de chaque Lordnorien... mais cela... * il laisse sa phrase en suspend *

Nain...bus
S : Es-tu touché d'éthylisme comme la plupart de tes frères ?

P : J'aime la bière, assurément, et produis mon propre alcool, que peu connaissent : la liqueur de rose. Mais je reste très raisonnable. Je dois m'avouer bien plus amateur de cette herbe à fumer !

Nain...verti
S : Il paraîtrait que tu aurais tenté de séduire Titoc à une certaine époque, aurais-tu des attirances pour les gnomes masculins ?

P : * Se gausse * Ah ah ah ! Sacré Titoc ! Il ne s'est jamais remis du fait que je me rie de Jah !

Mais non non ! C'est une bien étrange calomnie qui court dans certains milieux à mon égard... Des jaloux pissent-pas-loin sûrement !

Nain...bécile
S : Est-ce que tu as vécu des situations où tu t'es senti complètement idiot ?

P : Hou ! Bien trop !
J'aurais du mal à toutes vous les citer !
Une des plus belles que j'aie en tête est, justement j'en parlais juste au-dessus, une missive de recrutement à Titoc, qui se voulait une blague. Mais trop réaliste était le texte ! Et peut-être mal sentie la blague...
Pour re-situer les faits, je venais de créer les LNG, Lumière des Nains et Gnomes avec feu Thefantangelblue...* Le Nain se tait, le regard nostalgique plongé dans l'âtre... puis reprend d'une voix étrangement douce quelques minutes plus tard : * C'était la belle époque. Je venais de quitter le clan Alliance, où je connus ma première gloire en temps que diplomate. Titoc était encore officier du G-nôme, Jah foulait encore notre beau monde. J'avais proposé dans une missive qui insultait quelque peu Jah de venir nous rejoindre...

Il l'a assez mal pris. On a raté de peu la guerre. Hé hé hé. Après une semaine de grand débat dans la taverne, oui la taverne était encore vivante a l'époque, cela s'est fini en duel. Perdu avec brio par ma personne d'ailleurs. Hé hé hé (hrp : cf. ici )

Ma plus belle boulette diplomatique en date !

Nain...potent
S : Quelles sont les raisons de ta retraite Pingu ? Tu te sens faiblard ?

S : Comme dirait un ancien de mon village : pays de merde !
* Il rit aux éclats... quel étrange humour qu'il a ce nain ! *
Hé hé hé ! Non, plus sérieusement, la lassitude, l'indifférence. Le monde est gris pour moi. Je foule des terres, mais celles-ci ne s'appellent plus en mon coeur le Lordnor.
L'Alliance comme la Horde sont mortes pour mes yeux, les grandes guerres, les grands combats sont du passé. Sur la place publique, plus aucune conviction, valeur ou projet à défendre. Je suis d'un autre temps, d'un autre monde. Voila quelle est surtout la raison de mon retrait : le monde change, mais ma pauvre personne, très peu.
Tous mes anciens compagnons, à de rares exceptions près, sont disparus, ou alors végètent comme je commence à le faire... ou comme je le fais depuis janvier ai-je envie de dire ! Qui se souvient de Silvicius, Thefatangelblue, du méprisable Whoami, de Titoc, de Molière... très peu ! Les pages tournent, à moi de les suivre !

* Le nain embrasse du regard sa chambre : * Et puis n'est-on pas bien ici ?

* Il continue, le regard rusé : * Mais j'ai encore un ou deux projets. On entendra peut être encore parler de moi, dans quelques coins du pays.

Nain...pis
S : Les Templars combattent les impies, or il me semble que toi-même tu te permettes quelques extravagances, ne serait-ce que d'avoir embrassé goulûment une Elfette mariée : que peux-tu répondre à cela ?
P : Ah ah ah ! Tu la jalouses, n'est-il pas ? * Le nain fait un clin d'oeil à Grand Balais *

Nain...buvable
S : Ton rang de râleur te situe parmi les plus ronchons de Lorndor : comment expliques-tu cela ?

P : Le caractère irascible, la tête de mule que je suis. Et puis, je suis nain. Quand quelque chose ne me va pas, je râle. Et si ça ne bouge pas, je râle encore plus fort. Or, les choses ne bougent guère par ici ...
Et puis j'ai l'impression que les minorités, bien que majoritaires quand rassemblées, n'ont pas vraiment loisir de s'exprimer, l'oligarchie moisie (hrp : 100 PO pour celui qui me donne l'auteur de cette expression °o°) de ce monde n'aime pas se faire marcher sur les plates-bandes ... Mais elle a déjà perdu, comme je l'ai déjà dit en janvier dernier... lors... lors de mon... * Il laisse un blanc, douloureux silence * départ...

* Se reprenant : *Là, maintenant, je regarde et savoure...

* Le nain s'adosse à son fauteuil, un sourire de contentement sur le visage : *

Et tant pis pour ceux que mes propos blessent. Mes excuses d'avoir raison !

2- Partie IRL :


Seytahn : - Je suppose que dans la vraie vie tu es un joueur masculin, d'une vingtaine d'années, et faisant des études : me trompé-je ?

Pingu : - Oui, oui et... non !
Vouais, j'suis un mâle de 21 ans.
Mais non, j'ai arrêté mes études de bio en mai passé (après un fiasco de 3 ans) pour me lancer dans l'animation pour de bon.
D'ailleurs, ca me prend tout mon temps cette année. Je compte cependant reprendre mes études en septembre prochain, pour passer un brevet professionnel (pour dire que tu n'as que momentanément tord )

S : - Niveau personnalité je t'imagine à la fois sensible et passionné, mais je préférerais que tu te définisses en quelques mots.

P : Ho ho ho ! la question qui tue. Sensible, passionné. Ouaip. J'dois reconnaître pour le premier point lâcher très facilement une larme devant un film par exemple, et pour le deuxième point, bien trop j'en ai peur !
Mais sinon, pour me définir... Bascrean le ferait sûrement mieux que moi.

Hum ? C'est à moi qu'on le demande. Bon... alors... que dire...
Je vais dire que j'ai une personnalité bien paradoxale. J'ai un côté complètement loufoque et extraverti, genre boulet et fanfaron du groupe, que tout le monde connaît. J'peux pas m'empêcher de faire le con, bouger, sauter, raconter des conneries (rarement de haut vol, demandez donc à Bascrean, qui les subit).

Mais, derrière ça se cache, j'en ai bien peur, une personne un peu beaucoup plus inconnue (même pour moi ) et posée
Disons qu'il y a un truc très remarquable chez moi depuis ma plus tendre enfance : j'suis dans la lune.
Et comme toute personne dans la lune, j'ai un gros côté solitaire, qui aime à se retrouver à penser ou rêver avec lui-même.

Mais bon, je ne vais pas non plus écrire mon autobiographie même si je suis bien parti. Allez, en vrac des mots me définissant je pense : optimiste, confiant, stressé, sautillant ...

Ah ! Aussi, j'aime parler de moi, comme tout génie(oui, le génie aime l'autodérision)

S : - Quelles sont tes passions, joues-tu à d'autres jeux en ligne, qu'est-ce qui t'a amené à t'investir dans HC comme tu l'as fait ?

P : Mes passions : le jeu de rôle en fut une, moins présente ces derniers temps. Le sport en serait vraiment une si je n'avais pas les pied/talon/tibia/mollet/genou/rotule de pourris (oui, c'est un lot de groupe), la musique, bien que je ne la pratique pas. Enfin, si, j'me suis mis au djumbé, avec ma foi un fond de talent, et la guitare bientôt
Et l'animation, surtout l'animation. Mais je n'expliciterai pas pourquoi, ça serait trop long

Et aussi, je dois m'avouer un peu geek. D'ailleurs, je viens me replonger dans le CSS, ca vient bien. J'suis content. Bref, oui, je joue à d'autres jeux en lignes, en fait, non, en ce moment, à un seul autre : Battle-arenas. C'est même le seul puisque je viens d'hiberner mon perso dans HC.

Pourquoi m'être impliqué de la sorte dans HC ? Une réunion de facteurs lors de mon arrivée : j'avais du temps, le rp, l'ambiance me plaisait bien. Deux potes, Titoc et Bascrean y étaient assez impliqués, ce qui m'a donné l'envie de faire de même. Et puis des facteurs plus personnels, par ordre croissant d'importance, tels que sûrement un certain don oratoire qui m'a permis de réussir des trucs sympas, des rencontres motivantes et enrichissantes (oui, oui) et surtout, ma manie, IRL comme sur le net, à avoir des responsabilités dès que je reste avec motivation quelque part. Même si je dois avouer faire passer cette année mes obligations IRL d'abord

S : - Les rencontres que tu as faites dans le jeu en tant que Pingu le Nain que tu fais jouer, ont-elles débouché sur des contacts ou rencontres IRL ?

P : Carrément !
Amon, Whoami, Alea, Nouill, Terrinorifol, Lear, Haiiael, Gamers, Elyra, Mikau, Nyark... plus ceux que j'oublie honteusement.
Mais pas de contacts plus rapprochés que ça. Non pas que je ne compte pas les revoir tous, mais ma vie en ce moment étant ce qu'elle est, je vois beaucoup de monde mais guère régulièrement

S : - J'ai cru comprendre (mais je confonds peut-être, parcourant parfois le forum avec derrière moi des gens qui me déconcentrent) que tu as fait cet été une expérience exceptionnelle : je suppose que tu as du en ressortir mûri ? Cette maturité a-elle influencé tes jeux de rôles et tes implications dans ce jeu ?

P : Chaque été c'est le cas. Y a deux ans, ce fut les JMJ. Mais il est vrai que cet été ce fut particulièrement vrai. Oui, j'suis parti en Afrique un mois. Ben, j'irais p'tête pas jusqu'a dire que ça change un homme, mais presque.
Ca a changé vraiment pas mal de trucs, notamment mes plans d'avenirs, puisque je compte depuis partir au moins deux ans bosser au Bénin, pays dans lequel je suis allé.
Mais pour ce qui en est ressorti... je ne peux pas vraiment le dire. En fait ce voyage m'a vraiment remué, et je ne fais que commencer ma relecture intérieure de la chose. Bref, on en reparle dans quelques mois.
Mais il est clair que ça change la vision que l'on a de certaines choses du monde.

Nop, pas d'influence sur le jeu, puisque que ça a insufflé encore un peu plus de vie à ma vie IRL, donc poussé un peu plus mon arrêt.
Maintenant, une chose est claire : si j'avais continué, ç'aurait été beaucoup plus posément

S : - Tu choisis des rôles de nains ou de gnomes... pourquoi cet attachement aux êtres courtauds ?

P : Les nains. Une pure coïncidence. J'ai été un humain dans la béta (j'avoue cry ).
Pour la V1, je ne voulais pas être un elfe, trop nombreux, trop classiques, ni un gnome (je ne les aimais pas top top du temps). Les humains sont trop fades à mes yeux. Donc ce fut un nain. Le premier nain que j'ai joué. Le seul aussi quasiment

Pour les gnomes... un héritage de Titoc, et surtout Jah.

S : - Que penses-tu du RP et comment le définirais-tu ?

P : Le rp... C'est un beau voyage bien gratos. Il peut être à la fois sérieux, délirant, humoristique, tragique. Ce fut pour moi ces deux dernières années un bel exutoire personnel.

Et beaucoup trop inexistant dans HC.

S : - La base de HC se fonde sur un conflit Horde/Alliance : crois-tu cette notion dépassée comme certains se plaisent à le dire ?

P : Depuis le temps que je le chante !
J'ai milité à fond pendant le passage a la V2 puis pendant la quête des deux tours.
Mais depuis janvier dernier, je n'y crois plus. D'ailleurs, mes dernières grandes frasques datent de cette époque je crois.

S : - Tu as toujours intégré des clans dont le BG traduit une forte identité, voire une position politique bien frappée (sauf erreur de ma part : il ne me semble pas t'avoir vu fréquenter des clans qui ne savent jamais dans quel camp se déterminer) : es-tu toi-même ainsi IRL, toujours chaud, jamais tiédasse et impliqué en tant que citoyen?

P : Complétement ! (oui oui, Alliance, LNG, GIGN, Templar, G-nôme, CGT... j'ai eu une belle carrière, non ?) Dans le jeu, je ne supportais pas, et ne supporte toujours pas, jouer l'opportuniste. J'aime défendre une cause perdue. C'est parce qu'un combat est dit perdant qu'il est marrant à gagner, justement.

Et IRL c'est pareil. Actuellement, j'suis engagé dans un projet humanitaire sur l'Afrique. Mais si l'avenir m'en laisse le loisir, c'est clair qu'adhérer à un parti, ou à une asso militante (notamment écolo ou social) seraient des choses qui me tenteraient bien.
Il est clair aussi que si j'en ai l'opportunité, je me syndiquerai.
C'est aussi ma façon d'être croyant ! (oui, je l'assume )

En fait, pour résumer tout ça (IRL comme IG aussi), c'est juste que bien que je ne croie absolument pas pouvoir changer le monde, je pense pouvoir aider à faire évoluer le monde qui m'entoure. Bref, je ne supporte pas ne pas m'engager, de ne pas vivre les valeurs en lesquelles je crois.

S : - Je n'ai jamais remarqué tes personnages s'étaler sur leur vie amoureuse... comment expliques-tu ce choix de manière IRL ?

P : T'as pas assez traîné sur IRC ! xD
Sinon, bin... serait-il aussi loser que moi, ce nain ? Est-ce aussi pour ca que je l'aime tant ?

Non, plus sérieusement, si je n'ai jamais tenté un rp amoureux sérieux, c'est que ca ne m'a jamais plus tenté que ca. Déconner un soir dessus sur IRC, ou faire le con là-dessus sur un rp (Elyra ? °o°) ouaip, mais après, j'ai vraiment l'impression que ça fait frustré IRL qui se venge, comme dirait le chef à deux lettres pour pas le nommer.
Je préfère réserver mes vers enflammés à une demoiselle de chair et d'os de ma connaissance. (D'ailleurs, si tu es... hem c'est pas le lieu ? Bon, j'm'en vais avant de faire comme mon nain : me faire tabasser à coups de balai )

S : - Comment as-tu vécu IRL le fait que ton personnage Pingu se soit ramassé tant de baffes ig, (tu aurais presque battu un record de morts à ce qu'il paraît ?)

P : Oh ! Je les ai bien cherchées. Je résumerais par : qui sème le vent récolte la tempête, et je le savais bien.
En fait, c'est au niveau rp pur que ce fut un peu dur au début : J'ai commencé réellement le rp avec mon pingu sur IRC, car à l'époque le chan vivait encore de grands moments rp. Et vous savez, quand on fait du rp avec des énergumènes comme Titoc, Molière, Silvicius, Whoami, Thefatangelblue... ça part quelque peu en cacahouète. Bref, j'ai vite compris que je ne pourrais éviter que mon perso parte un peu (beaucoup ?) en live, et me suis ensuite bien amusé avec, au contraire.

Le résultat final étant ce qu'il est. Bien que l'âge du perso fait que peu savent et se souviennent de tout son passé réellement inavouable. (mouahahaha)

Et puis, j'ai une sacro-sainte horreur des super héros méga gros bill j'casse tout (je ne citerai personne mais viserai quelqu'un). Bref, toutes ces baffes, comme tu dis Seytahn, c'est tout ce qui donne son charme au personnage.

S : - Pingu le joueur vient de faire des aveux sur le forum HC : il s'éloigne irréversiblement du net... nous n'aurons jamais la chance de rencontrer le Nain sur les terres de Lorndor ?

P : Jamais ? Oula ! Non, je ne puis dire cela ! J'ai déja tellement hiberné/déshiberné ce nain que je ne puis jurer du contraire.
Je continue de passer lire de temps à autres le forum. Je posterai de temps en temps dessus.
Peut-être que je reviendrai. Mais je n'ai plus les mêmes liens que par le passé. Beaucoup de ceux avec qui je délirais sont partis, ceux-ci ne sont plus là pour me pousser à continuer. (et puis je crois savoir que ma cote de popularité a bien baissé, j'suis plus une star, ça vaut plus le coup de revenir °o° <= à prendre comme il se doit )

Bref, comme dirait Pépin, pour le moment, l'envie n'est pas de mise.
Et puis, vu comment l'IRL me prend du temps, et de l'énergie surtout, en ce moment... on reparlera de revenir quand j'arrêterai, quand je me serai remis de ma fatigue actuelle. Je dois avouer l'étrange sensation que peut être la fatigue et l'épuisement le lendemain d'une journée de bourre. J'étais pas habitué à ça à la fac °o°.


Ce fut complètement courbaturée que je me relevai du fauteuil (la vieillesse sans doute) et la tête encore emplie de pinguneries que je passai la porte de la chambre... Pendant tout le chemin inverse je repensais à ses paroles... espérant qu'il revienne très très vite sur les places publiques nous honorer de ses coups de gueule.



Seytahn

illustrations de Zig


"Si l'habit ne fait pas le moine,
La barbe ne fait pas non plus le Nain."
Seytahn

24697 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006