Attaque de l'Alliance

 au sud du Royaume Elfique




M.Bescherelle proposa un sujet sur cette guerre historique qui changea le décor des Terres au Sud du Royaume Elfe :

Celle qui opposa une ribambelle de clans Allianceux et neutres contre les clans Chaotiques et Hordeux installés sur ces terres...

Macros le Noir, dont le personnage avait vécu cette guerre en tant qu'Allianceux, Alainglandu, ayant participé dans le même camp mais dans un clan Neutre, et Seytahn, Hordeuse jusqu'aux dents (certains diront même que la Gazette est hordeuse, laissons ces courageux anonymes parler), se dévouèrent pour recueillir les témoignages des stratèges des trois Camps.

Voici le fruit de leur reportage :


****************************


1- Article hordeux (par Seytahn):

Les lieux, vastes, froids et gris, étaient bien silencieux le jour où je traversais les couloirs... Je tenais une grande affiche dans les mains, et c'est dans la Taverne de l'Antre des Hordeux que je placardais l'invitation à participer au reportage concernant la dernière grande guerre :

Celle des Allianceux contre les Hordeux au sud du Royaume Elfique.

Zayl, officier NORNS, et Nyark, officier adt, ne tardèrent pas à se joindre à moi tandis que je sirotais heu... une délicieuse liqueur rouge. Si Nyark avait le teint ravagé par une nuit de frasques en tout genre, et la coiffure si ébouriffée que je faillis lui conseiller de cesser d'utiliser une sproach Ball en guise de brosse à cheveux, Zayl était de la dernière élégance.

Ils se désaltérèrent et commencèrent à répondre aux questions concoctées par M.Bescherelle et une partie de l'équipe de la Gazette :


Seytahn : - Quand avez-vous appris qu'une guerre allait avoir lieu sur vos terres ?

Zayl (sans hésiter) : Peu de temps avant l'arrivée des nains au sud ouest des palais.
Nyark (plus évasif) : Ce n'était pas sur les terres de l'adt, mais j'ai dû l'apprendre assez tôt.

S : - Avez-vous été surpris par la mobilisation allianceuse ?

Z : Oui je dois dire qu'on n'avait jamais vu autant de monde sur le front et rien que pour cela bravo les allianceux...
N : Non, je me demandais justement pourquoi ils ne nous attaquaient pas.

(les langues se délièrent à la 3ème question)
S : - Diriez-vous que les allianceux ont fait preuve de courage, d'audace ou de bêtise en s'attaquant à vous et vos alliés ?

Z : De courage non puisque les elfes qui représentent une grande partie de la population avaient un royaume pas très loin et puis ils étaient 3 fois plus nombreux que nous.
Néanmoins s'ils nous avaient prévenus quelques jours plus tôt avant l'attaque, alors là oui c'eut été du courage.
De bêtise non plus puisqu'il fallait détruire ces palais qui faisaient honte à la race elfe.
En revanche d'audace oui car rassembler autant d'alliés, il fallait le faire.

N : C'est tout le contraire, je pense qu'ils ont tardé dans cette affaire, ils auraient pu attaquer il y a quelques mois de cela et obtenir le même résultat, à vrai dire, sans rentrer dans le détail, ils auraient pu faire beaucoup mieux au niveau des destructions, je ne vais pas détailler toutefois le plan d'attaque que j'avais prévu pour l'alliance contre la horde happy

S : - On nous a dit qu'un informateur vous avez renseigné sur l'attaque. Ces pratiques d'espionnage sont-elles courantes ? Et dans l'autre camp ?

N : Je condamne ces pratiques, même si elles pouvaient nous profiter. Si je peux encore comprendre le fait que certains clans infiltrent des espions dans d'autres, après tout ils sont libres de le faire s'il n'y a pas de multicompte, je pense qu'on devrait bannir et geler toutes les personnes qui utilisent des techniques d'espionnage autres que celles que je viens de citer.

(Zayl restant silencieux, j'enchaînais aussi sec) :
S : - Si vous étiez au courant de l'attaque, pourquoi le jour « j » aucun allié n'était-il sur vos terres à défendre vos demeures ? Pourquoi sont-ils arrivés si tard ?

Z : A vrai je n'en sais rien... Les NORNS quant à eux y étaient avant l'attaque elle-même, pas au complet, mais ils avaient pu détruire des AP et ralentir un peu les ennemis.
Les clans, sûrement trop confiants, n'ont pas lancé la mobilisation générale.

N : Comme je le disais toute à l'heure, mon clan n'était pas implanté dans cette zone. Mon clan est arrivé aussi vite qu'il a pu.

S : - Pensez-vous que les retraits de météor* et de tom-le-termite soient pour quelque chose dans cette attaque et dans le manque de réactivité de vos troupes et des hordeux en général ?

Z : Enormément, ce sont deux chefs incomparables et ils auraient pu ralentir cette défaite. Mais vu leur nombre, les assaillants, auraient tout de même gagné.

N (acquiesçant) :
Indéniablement, ça a eu un impact important sur la horde et sur l'alliance, avec une horde qui s'est cherchée pendant un certain temps, et une alliance qui y a vu la chance de sa vie. Mais si une opération aussi bien organisée avait été lancée auparavant, ces deux là n'auraient pas changé grand chose au résultat.

S : - Qu'avez-vous pensé, ressenti lorsque le premier palais, celui des aT* s'est effondré ?

N (aussi sec) :
Que les allianceux paieraient au centuple.

Z (après un silence) :
Que c'était la fin de la guerre. En voyant ce palais détruit avec un nombre impressionnant d'ennemis regroupés au même endroit, je n'ai pu que constater notre manque évident de mobilisation et d'organisation. Personne n'avait pu prévoir une attaque à cette échelle.

S : - Partout il nous est donné de lire « le réveil de l'alliance », qu'en pensez-vous ?

J'en pense qu'il faut la changer et mettre « A quand le réveil de la horde ? »...
... Non pour être plus sérieux on espérait tous cela : avoir enfin une rivalité équilibrée avec l'alliance.
Je suis content qu'elle ait pu rassembler ses troupes pour enfin nous combattre ensemble, même si j'espère qu'ils ne vont pas tous se rassembler comme ça car ce sera dur pour nous...

N : Je ne sais pas si c'est un réveil, mais ils ont réussi à enfin accomplir ce qu'ils pouvaient faire depuis le début du jeu vu leur supériorité numérique et parce que fort heureusement pour eux, il existe quelques personnes pas complètement idiotes à la tête de certains de leurs clans. Le tout était de soumettre et fermer le clapet aux idiots.

S : - Pensez-vous que vous allez de nouveau reconstruire sur ces terres, au sud du Royaume elfe ?

N : Le palais de l'adt nommé la crypte tient encore debout, et il n'est pas dans cette zone, j'en ai fait mon quartier général, je ne me vois pas migrer au sud du Royaume Elfe, même si en plusieurs occasions, j'ai combattu avec plaisir en dessous de celui-ci.

S ( après avoir attendu en vain une réponse de Zayl): - d'après vous, pourquoi les allianceux ont tant tardé à venir frapper vos demeures, qui, quand on y réfléchit ( surtout en ce qui concerne la Citadelle at*) se trouvent depuis fort longtemps installées au Sud des territoires elfiques ?

Z : C'est vrai qu'ils ont tardé mais c'est parce qu'ils n'étaient pas assez forts et organisés.Ils attendaient juste le bon moment.

N : Ah ça, je ne sais pas, l'effet psychologique ? Les grandes gueules à cerveau réduit qui cannibalisaient tout être compétent essayant de donner une stature et des lettres de noblesses à cette alliance trop longtemps bafouée ?

S : - les aDL qui ont sacrifié leur château pour aider la CHC : ce mouvement de solidarité aurait-il un but symbolique fort dans une Horde qui semble affaiblie ?

Z : C'est en effet une belle solidarité qui montre qu'il vaut mieux perdre un palais (celui des aDL) que perdre ceux de la CHC. Cela prouve que la horde n'est pas encore morte et quoiqu'il arrive nous pourrons compter sur nos alliés !!

N : Le clan aDL a sacrifié un palais auquel il tenait, finalement, c'est cet esprit de sacrifice qui a toujours donné la victoire à la horde, que ce soit les clans ou même les chefs...

S : - Comment considérez-vous la mobilisation des DTC dans cette offensive Allianceuse, alors que ce clan se dit "Neutre" ?

Z : Il fallait s'y attendre qu'un jour les DTC attaqueraient les hordeux. A voir maintenant s'ils pourraient attaquer l'alliance au nord du royaume nain ? Nous pourrons alors dire que c'est un clan neutre.

N : Je ne pense rien de ce clan, enfin rien de bon.

S (en train d'enrouler ses parchemins) : - d'autres commentaires ?

N : J'ai bien peur que l'espionnage ne mine complètement le jeu, et mon intérêt pour lui par la même occasion.

Zayl ne fit aucun commentaire, terminant sa collation et prenant poliment congé de moi. Je regardais Nyark lorgner pensivement sa timbale, ouvris la bouche pour parler des sproach ball et de leur effets négatifs sur les cheveux, mais... je gardais silence, il avait l'air si triste et distant...



suivant >

Page 1

24693 personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

Anciens numéros
Contacts, Liens, Droits

valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox

© Creative Commons, Gazette du Lorndor 2005-2006