Découverte des clans: [Soins]


Alors que je n’étais encore qu’un jeune nain, je savais déjà que j’étais différent… Je me réveillais en sueur après avoir fait des cauchemars horribles de massacres d’elfes dans leur forêt, de taurens hurlant tailladant arbres, bras, jambes et têtes.

Le jour de ma majorité naine (123 ans), j’eus le droit de quitter l’abri de mes belles montagnes et me rendis directement voir un vieil ermite grunt, connu pour son grand pouvoir d’interprétation des rêves. Il me dit que mes rêves provenaient de mon ancienne vie, j’avais été un tauren et avais participé au plus grand massacre d’elfes qui eût jamais lieu dans les forêts de Lorndor.

Cette révélation m’enferma dans un long mutisme, les races de cette terre ne pouvaient être aussi violentes et aimer autant se battre.
Après plusieurs années d’errance sur les terres de Lorndor, je vis plus d’horreurs que l’esprit d’un nain ne pouvait en contenir. J’appris alors qu’un grand maître Tauren venait de mettre au point des techniques de soins magiques et physiques. Je décidai de le rencontrer, ce Tauren était CerberusXT, il m’apprit ses techniques.

Je commençai alors à soigner tous les êtres que je rencontrais, du faible gnome au puissant Troll. Beaucoup me demandèrent pourquoi je les avais soignés plutôt que de les achever, je leur racontai alors mon histoire. Certains ne se sentaient pas concernés mais plusieurs décidèrent de me rejoindre et de m’aider à soigner les blessés à travers ce monde.

Ainsi naquit le clan des soigneurs, un ensemble d’hommes et de femmes de toutes races et confessions, ayant refusé la violence pour la violence et qui pour la plupart donnent leur vie chaque jour pour sauver celle des autres.

Maurice l'enquêteur, était sur le chantier de l'alliance, son armure était brisée, sa lance pleine de sang, et sa vie à son plus bas niveau.
Il décida de faire d'une pierre deux coups. La tente des Soins était posée non loin de là, aux abords du champ de bataille.
Une inscription était gravée au dessus de la porte, on pouvait lire "Soins, ne PAS attaquer !"
Le Nain que je voulais rencontrer était là, DarKN, le tripode avec un symbole [Soins] cousu sur son habit. C'était bien lui, le fondateur de la Croix rouge du Lordnor.
Voyant des Nains très souvent, je n'étais pas étonné de sa petite taille, mais plutôt de sa vocation pour la magie des soins... Ce n'est pas très courant chez un Nain.
Me voyant mal en point, il me jeta un sort et me voilà guéri, ça valait beaucoup plus qu'un simple salut mais pas autant qu'une bonne chope de bière !
Au loin on voyait une auberge, c'était le bon coin pour boire, se reposer, et passer aux choses sérieuses.

Sur le seuil de la porte était gravé "Auberge du Démon". On se demandait ce qu'il pouvait y avoir derrière cette porte. Très vite, la curiosité nous poussa à l'ouvrir. Une fois la porte ouverte, le spectacle était pour le moins incroyable... Des Elfettes servant de la bière aux voyageurs fourbus. DarkN me dit "C'est ça que j'aime, les jeunes Elfettes blondes et brunes", il continua plus sagement "mais aussi j'aime le havre de paix, plusieurs races boivent et discutent en toute égalité".

Une Elfette nous proposa de la bière, nous la prîmes sans hésiter.
Il ne restait qu'une seule table, nous allâmes nous y asseoir et tout en buvant de la bière, je lui posais des questions...

Enquêteur: 1/Pour commencer, explique-nous comment ce clan a été conçu ? As-tu été le seul à le construire ou avais-tu du soutien ?

DarkN: J’ai été seul dans un premier temps et je ne pensais pas que nous atteindrions les 29 membres comme aujourd’hui. Je suis heureux que le Lorndor compte 29 âmes pures et/ou repenties. Depuis quelques années Keyzer a rejoint le clan, il est maintenant un officier et un ambassadeur efficace et il m’aide à le faire évoluer et respecter. Vous savez il est très dur de soigner sans rien demander en retour si ce n’est un simple remerciement, beaucoup nous ont quittés car l’appel du sang est revenu (elendriel, favernight, soso, gokuson,…). Je les remercie également car ils ont contribué à notre renommée et je suis sûr qu’ils continuent à soigner dans leurs nouveaux clans.

Enquêteur: 2/Avez-vous une organisation spéciale ? Des soigneurs spécialisés dans le soin d'une race, dans une façon de soigner ? Quelques combattants ?

DarkN: Nous essayons de faire soigner les races de la horde par nos soigneurs hordeux et de même pour les races de l’alliance, cela évite beaucoup de problèmes. Actuellement beaucoup de clans respectent notre neutralité et cela nous aide dans notre tâche.
Pour ce qui concerne la façon de soigner nous avons les jeteurs de sorts habituels, mais également des pros du bandage, ce sont nos « maîtres bandeurs ».
Etant données les attaques trop régulières dont nous faisons l’objet, nous sommes en cours de mise en place d’un groupe de « casques bleus ». C’est un groupe d’hommes et de gnomettes directement intégrés à notre clan. Leur tâche sera de nous faire respecter et de venger nos soigneurs injustement attaqués. J’encourage d’ailleurs toutes les bonnes âmes à nous rejoindre comme soigneur ou comme casque bleu.

Enquêteur: 3/Vous êtes donc un clan neutre, n'avez-vous jamais eu l'envie d'aller d'un des deux côtés du Lordnor?

DarkN: Nous ne sommes que d’un seul côté, celui des blessés, il est vrai que notre neutralité est plus respectée par les clans de l’alliance que par certains clans hordeux, mais nous continuons à soigner tout le monde. Il suffit parfois de se retirer de quelques mètres du champ de bataille pour ne pas être blessé. Nous pouvons ensuite revenir avec nos sacs à dos pleins de bandages et nos sorts de soins révisés afin de prodiguer nos bienfaits.

Enquêteur: 4/J'ai entendu plusieurs plaintes à votre sujet...Comme quoi votre clan serait tout le contraire du pacifisme, expliquez-nous ça...

DarkN: De mauvaises âmes ont essayé de nous discréditer et de salir notre réputation. Je ne reviendrai pas sur ces longues discussions qui se sont tenues dans plusieurs tavernes du Lorndor et dans les châteaux de l’Empire. J’ai parfois eu des soigneurs qui se sont fourvoyés en voulant se venger, ils ont été tout simplement punis et même bannis. Je n’accepte aucun acte mettant en cause notre neutralité, la création des casques bleus reste dans cet esprit, les personnes qu’ils seront chargés de poursuivre seront prévenues de la cause de leur mort, et si elles font partie d’un clan allié ou non le chef du clan sera averti de cette poursuite. Je pense que de nouvelles polémiques naîtront de leurs actions et je suis prêt à répondre de leurs actes et à les justifier.

Enquêteur: 5/Tout clan a bien un ennemi particulier, un clan qui ne vous respecte pas, quel est le vôtre?

DarkN: Je ne nous ai connu qu’un seul ennemi réel et ce clan a disparu aujourd’hui. Je pense que nous sommes respectés par tous les chefs de clan aujourd’hui, mais parfois nos façons de voir les choses divergent et ils ne feront rien pour retenir les coups de leurs hommes. J’espère que la voie de la diplomatie nous permettra de lier des alliances ou des pactes de non agression avec ses clans, Keyzer est là pour cela et il fait du bon travail.

Me voilà sorti de cette auberge, et j'avais perdu DarkN en route après avoir aperçu une jolie Elfette.
J'étais parti chercher mes affaires que j'avais laissées dans la tente des Soins. Elles étaient posées juste au dessus de la liste noire des casques bleus, je ne pris pas la peine de la lire et partis à mes occupations lorsqu'un Gnome surgit ! Il avait aussi le symbole des Soins cousu sur son habit. Je l'avais déjà rencontré lors d'une de mes quêtes, c'était Keyzer, officier ambassadeur des Soins. On se faisait les salutations habituelles quand j'ai eu l'envie de l'interroger lui aussi.
Moi-même ayant déjà bu et lui souhaitant rester pour soigner, la chope de bière devait alors attendre le soir.


Enquêteur: 1/D'après ce que je connais de toi, tu étais officier diplomate d'un clan guerrier dans le passé... Comment as-tu eu envie de rejoindre le clan des Soigneurs ?

Keyzer: Effectivement, il fut un temps où j’étais officier d’un clan véritablement axé guerres ! Le clan MUS, alias Midgar Universal School, pour ne pas le citer ! Ce clan était à l’origine un clan gnome assez extrémiste et ceux qui me connaissent sont au fait de mon profond attachement à cette merveilleuse race dont je suis convaincu de la grande supériorité ! En ce temps-là mes ardeurs étaient bien plus offensives et je pouvais déclarer une guerre en entraînant tout le clan pour avoir simplement entendu qu’un gnome avait été regardé de travers dans une lointaine taverne par un troll de tel ou tel clan ! Je me délectais d’écrire les plus horribles messages de guerre où j’incendiais avec passion toutes les autres races de Lorndor. Et quand il fallait négocier la paix, je me permettais l’extravagance du complexe de supériorité même lorsque nous étions dans les situations les plus difficiles, montrant à l’adversaire que la paix était une fleur que notre grande bonté d’âme voulait bien leur accorder ! *repense avec nostalgie au bon vieux temps* Mais le clan a changé ! Suite à une guerre interminable où des tas de clans bien supérieurs en nombre nous assaillaient sans cesse, où des imbéciles de gros clans qui n’avaient rien à voir avec la discorde se mêlaient à nos adversaires qui n’avaient pas réellement besoin d’alliés supplémentaires pour nous exterminer… certains membres, dont le chef lui-même, ont pris leurs jambes à leur cou ! Alors un nouveau chef a été mis en place et il s’est écarté des valeurs originelles, se prenant au jeu du « c’estmonclanquiestleplusgros » complètement stupide et trop répandu sans aucune originalité : le clan fut ouvert à toutes les races, tous les niveaux…. J’y suis resté quelque temps mais je n’y prenais plus du tout goût : c’est pourquoi je suis parti sans même laisser un mot sur la porte ! Durant cette période en tant que diplomate, j’avais pris contact avec le plus illustre des gnomes que beaucoup connaissent : un certains Alcibiade Gromelonde ! Il fut l’un des premiers au courant de mon retour à la vie sans clan, et nous parcourûmes quelque temps les terres de Lorndor ensemble. Cette période fut certes très enrichissante mais elle m’a surtout permis de faire un point métaphysique et spirituel : certains le font dans les temples calaeleniens, moi dans les tavernes : chacun sa (son?) foi(e) ! Bref, deux vérités me sont tombées dessus : Je n’avais plus vraiment le coeur à tuer ou à blesser, les chairs me semblaient tristes (et j’avais lu tous les livres), les joies de l’odeur du sang qui gicle s’estompaient pour laisser place aux nausées de l’odeur répugnante du cadavre qui se décompose ! Paradoxalement, l’époque des grands discours de guerres que j’écrivais pour le clan, les stratégies mises en places pour que l’ennemi tombe dans les pièges les plus sordides… me manquaient : j’avais besoin d’un clan ! Je me noyai alors dans l’alcool à grands plongeons dans les tonneaux de bière (voyez comme c’est agréable d’être petit comme un gnome !) tout en déclamant mon horrible dilemme à qui voulait l’entendre quand un petit barbu (et petit pour un gnome c’est vraiment petit !) me dit qu’il connaissait un remède à mon mal, un remède qui me permettrait à la fois d’être délivré des affres de la mort et de rédiger les lettres qui me tenaient tant à cœur ! Bien entendu vu le nombre de bouteilles vides qui l’entouraient, je commençai par le prendre pour un sombre poivrot plus bituré que moi ! Mais mes troubles éthyliques de la vision s’estompant, le nombre de bouteilles se divisait : il était sobre le couillon ! La gueule encore enfarinée par 72 heures de soûlage de gueule non stop, je décidai tout de même d'écouter ce qu’il avait à dire ! Il était le chef d’un clan dont les relations inter-clans et internes étaient très importantes et dont les membres n’étaient jamais contraints d’utiliser la violence ! Ce clan était bien évidemment les Soins, la croix rouge de Lorndor ! C’est donc après une bonne biture dans une sombre taverne et encore sous l’effet d’une gueule de bois de tous les Malgr, que j’ai signé chez les soigneurs !

Enquêteur: 2/Tu es donc maintenant officier ambassadeur, combien d'échelons as-tu gravis pour avoir maintenant ce rôle ?

Keyzer: Si mes souvenirs sont bons, mon ascension dans le clan a été assez rapide. Je suis d’abord entré en tant que simple membre comme tout nouvel arrivant classique. Je suis resté ainsi quelque temps, ou plutôt quelques jours. Puis j’ai constaté que les soigneurs ne possédaient pas de bibliothèque de correspondance magique, qu’on appelle assez couramment « forum » en langage gnome ! Etant habitué à ce genre de communication avec les membres de mon ancien clan, j’ai tout naturellement demandé à DarkN, le chef des soigneurs s’il était possible que l’on en mette une en place. Il m’a alors confié le soin de la créer. Fort de quelques rudiments en magie, je me suis acquitté de cette tâche et par conséquent je suis devenu « Administrateur » du forum des Soins. Un peu plus tard, nous nous sommes rendus compte que le « forum » était propice aux débats diplomatiques mais il manquait au clan des ambassadeurs officiels ! Ayant l’habitude des négociations diplomatiques, j’ai trouvé cela naturel de me proposer pour ce poste. Voilà comment je suis devenu ambassadeur alliance. Nous étions deux ambassadeurs à l’époque et du fait de ma race je fus nommé aux relations allianceuses tandis que ma collègue s’occupait des relations hordiques. Mais le temps passant, cette collègue quitta le clan et je dus m’occuper de toutes les alliances en général. Ainsi, c’est ma fonction et l’ardeur au travail que je fournissais qui m’ont conduit à la nomination au rang d’officier, aidé aussi par mon rôle d’administrateur du forum.

Enquêteur: 3/Tu dois être un de ceux qui s'investissent énormément pour le clan, comment le trouves-tu maintenant après plusieurs évolutions?

Keyzer: Tout d’abord, oui il est vrai que je m’investis du plus que je peux, ou tout au moins j’essaie, dans la vie du clan, mais ce n’est pas une corvée, j’aime beaucoup cela ! Et je ne suis vraiment pas le seul à le faire, chaque soigneur amène sa goutte au remplissage de la bouteille du clan et les membres inscrits sur notre forum en sont parmi les plus actifs !
Maintenant pour l’évolution du clan, je pense qu’il peut se comparer à un grand cru (oui j’ai du mal à sortir des métaphores alcooliques) ! Plus il vieillit, plus il s’affine et devient meilleur. Contrairement à pas mal d’autres clans, enfermés dans un sentiment de nostalgie, les soigneurs sont ouverts vers l’avenir. Je pense que le forum a assez bien contribué à cela, il nous permet de sortir des discussions purement administratives sur la vie du clan et nous passons quelques très bons moments dans de grandes digressions où l’on rit beaucoup !
Mais pour parler d’un aspect plus technique, je dois dire que nous sortons tout juste d’une période assez noire ! Il y a encore quelques semaines, nous étions persécutés et assassinés partout sur Lorndor, nulle part nous ne semblions en sécurité. On eut l’impression qu’un accord tacite entre tous les boulets du monde avait pour but de nous exterminer : en effet, nous étions une cible facile et tentante : il suffisait de nous approcher pour se faire soigner et une fois rétabli, on nous attaquait vilement en étant sûr qu’il n’y aurait aucune représaille ! Nous étions comme prisonniers de la règle d’or, qui autrefois engendrait le respect de tous, ne jamais frapper personne sous aucun prétexte ! Voila pourquoi nous avons organisé un grand colloque de tous les soigneurs pour trouver une solution. C’est de là qu'est née une nouvelle branche de notre ordre, le fer de lance de notre mouvement, l’unité d’élite de notre clan : les Casques bleus ! Je pense que notre chef à déjà dû en parler et tous les détails sont disponibles sur notre forum mais en quelques mots, ils sont la raison pour laquelle nos agresseurs doivent trembler, ils sont des chiens enragés qui ne lâchent jamais leur prise, ils sont des guerriers impitoyables guidés par une foi divine ! Je voudrais lancer un appel à tous ceux qui pourraient encore penser que nous sommes une cible alléchante : méfiez-vous ! Notre vengeance a désormais un nom, elle est désormais matérialisée par un ordre implacable et sans pitié ! Vous ne pouvez fuir hors de leur atteinte car ils ne sont pas régis par la banale idée de race, de classe ou de niveau : ils sont partout et leur mission ne s’achèvera qu’avec votre mort ! Votre pire cauchemar s’est éveillé et il est en marche vers votre extinction

J'emboîtai le pas et revins à mes occupations tout en pensant que Keyzer était beaucoup plus bavard que son chef, DarkN

Vous aurez appris que DarkN a disparu lors de la quête de Xatrio; eh bien oui, alors que j'étais en train de prodiguer mes soins à Darkwhoami, cette traîtresse d'araignée a enfoncé ses serres venimeuses dans le plastron de son armure.
Malgré toute la connaissance et tous les soins prodigués par tous les médecins présents pour aider les héros, notre brave Darkn aura succombé à ses blessures.

Mais ne vous inquiétez pas, car il a eu le temps d'engrosser une jeune elfette qui passait par là et son fils, un futur mi-nain mi-elfe guerrier verra le jour très bientôt.


ndlr: A l'heure ou vous lisez ces lignes, Keyzer et DarkN ne font plus partie des [Soins]


maurice


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox