En avant-première mondiale interplanétaire galactique, les studios Arnak ont l'horreur de vous présenter l'épisode-pilote de :

Les téléporteurs qui vous font voir des p'tites zétoiles : Episode 2 : Comment ça va ch*** grave !!!

Avec
  • Le général BouleDeBillard
  • Le coiffeur du général BouleDeBillard
  • Le colonel Crac-au-nez
  • Le major Cratère
  • L'ethnologue comportementaliste sans frontière (et sans diplôme) Dr Watson

  • et l'alien de service : moi, le narrateur (Tic) (sans Tac, merci) et, en guest-star : le méga-hyper supergénialilétrokoul expert en portails magiques et chef de LG-2... le coloneeeeeel Joooo Lee Keeeeeuuuur !!!! (*standing ovation*)


Résumé de l'épisode précédent :
La base souterraine du LGC (LorndorGates Caverne) est en alerte maximale : le téléporteur secret a été activé par un (ou des) inconnu(s) peut-être très très méchant(s) [rayer la mention inutile] ... L'équipe d'aventuriers sans peur ni reproche LG-1 est sur le pied de guerre...

Prenant son courage à deux mains, Tic pointe le nez hors du placard à balais (^^) dans lequel il s'est héroïquement replié. Par une coïncidence malheureuse, le colonel Crac-au-nez repasse au grand trot dans le couloir en effectuant des moulinets avec sa moins bonne massue (celle qui ne pèse que 199,99999 kg).
L'objet manque de peu Tic, mais pas la porte du placard qui...... vient heurter la créature en pleine face.

"P*****, ça va ***** grave !!!!" rugit le colonel en rentrant dans la salle du téléporteur.

Une silhouette se dessine dans la lueur bleutée du portail... et s'aplaventre lamentablement sur les marches, ce qui lui permet d'éviter la boule de feu que vient de lancer le major Cratère.... laquelle boule de feu, au lieu de s'écraser contre le mur, se met à rebondir dans tous les sens.

Panique générale.

Tous se jettent au sol, les mains sur la tête, jusqu'à BDB qui fait soudain preuve d'une agilité surprenante étant donné sa... hum... heu... corpulence.

Le sortilège finit par traverser la voûte de la caverne et on peut le voir disparaître au loin dans le ciel bleu...

" Stooooop !!!!" braille l'intrus, toujours par terre. "Je ne suis qu'un livreur de chez Gobelin Huuuuuuuuut !!!!!!!" Crac-au-nez ressort de derrière sa massue.
" - M****, j'avais complètement oublié que j'avais commandé une pizza au gnoll !
- Une p... une... u..." Le général a l'air à deux doigts d'exploser, et la plupart des courageux aventuriers présents se souvient soudain d'un rendez-vous urgentissime.

"- Et ça n'aurait pas été plus simple de lui dire de passer par la porte, à votre pizza ????!!!!!
- La pizza, c'est pas moi, hein," intervient timidement le livreur.
Percevant comme une espèce de tension subite dans l'air, il s'empresse de filer sans demander son reste.

BouleDeBillard souffle bruyamment, les moustaches hérissées (façon de parler, vu qu'il n'en a pas).
Puis il tourne les talons et sort au pas de charge.
Fin de l'alerte.


Quelques heures plus tard, la fine équipe du LG-1 se retrouve à la taverne située dans une petite grotte surplombant la salle du portail magique. D'ailleurs, installés où ils sont, les aventuriers ont un point de vue de choix sur les tests pratiqués sur l'objet par toute une équipe de gnomes experts, monocle vissé sous le sourcil, plume sur l'oreille et parchemin à la main.

Mais le grand chef des techniciens, l'expert des experts, le grand, l'unique... bref... j'ai nommé le colonel Jo Lee Keur (également responsable du détachement LG-2) (*standing ovation*) n'est pas en bas, à s'user les yeux sur des entrelacs de pierre ensorcelés pour décortiquer le fonctionnement du téléporteur.
Non, il est présentement accoudé au comptoir, très à l'aise sur son tabouret en dépit de sa carrure de tauren, en pleine conversation avec le major Cratère qui boit littéralement ses paroles à défaut d'autre chose.

"- Et j'ai découvert que l'erreur survenue à l'occasion des dernières manoeuvres était due à un faux contact entre deux gemmes XC870-758 sur la plateforme 17ABe607. Ce qui fait qu'à chaque activation, on assistait à une fuite de mana lors de la phase d'extension du puits de transfert dès que l'énergie requise dépassait les 1.9 téraPM...
- Oh, comme vous savez parler aux elfettes, Jo !" roucoule le major en battant des cils.

Deux tables plus loin, le colonel Crac-au-nez vide son dixième tonneau de bière naine et contemple la scène d'un air renfrogné.
"Jo" par-ci, "Jo" par-là.... ****** ** ***** mais qu'est-ce qu'il a de plus que les autres ? Il n'a même pas de massue..."

De son côté, le docteur Watson pérore sur un des fascinants sujets dont il a le secret. Et le fait que Tic (réanimé au bout de 3 heures 55 minutes et 18 secondes d'efforts intensifs) ronfle, la tête dans les bras, les bras sur la table, ne semble guère lui faire d'effet...

Au niveau inférieur, les gnomes activent le téléporteur vers diverses destinations aléatoires et mesurent le niveau de mana ambiant.


Mais voilà que, à bout de tonneau et de patience, le colonel Crac-au-nez se lève et ramasse la massue posée au pied de sa chaise.
Que fait-il ?
Il s'approche subrepticement du comptoir sur la pointe des sabots... dresse son arme formidable au-dessus de sa tête... et surtout au-dessus de celle du colonel Keur !

Horreur ! Effroi !

Le docteur Watson en perd la parole et son monocle.
Tic se met à ronfler en sourdine.
La mouche qui tournait autour du crâne de gobelin qui sert de lustre s'immobilise en plein vol.
Et quelque part dans un marais à l'est de Lorndor, une autre mouche est gobée sans anesthésie par un Grunt dépressif qui éructe, dans un trait d'intelligence sublime, cette réplique universelle : "Orage ! O désespoir !" (oui, parce qu'il commence à pleuvoir et qu'il a oublié son parapluie en peau d'elfe)...
Mais après tout, tout le monde s'en fiche.
...
...
...
Passons, et revenons dans les profondeurs souterraines du LGC.

Donc... la massue est toujours suspendue au-dessus du crâne du chef de LG-2 qui ne se doute de rien (le chef, pas LG-2). Mais voici qu'elle descend à toute allure !

Et c'est à cet instant précis que Jo Lee se baisse pour une raison inconnue.

La massue de 200 kg le manque de peu (mais ne manque pas la malheureuse mouche qui s'était malencontreusement arrêtée sur sa trajectoire), passe à deux millimètres du nez du major qui en dégringole de son tabouret (et est rattrapée de justesse par le super-expert méga-génial chef de LG-2, sans que ce réflexe foudroyant ait dérangé un seul de ses poils fleurant bon l'essence de Taurinium Nainis).
Suite à cela, l'objet échappe à Crac-au-nez et file droit dans le portail de téléportation.

Horreur ! Effroi ! Consternation !

Sans doute l'horoscope du colonel de LG-1 lui suggérait-il de rester couché, car :
1) il a perdu sa massue préférée.
2) le major Cratère vient de lui asséner en travers du mufle une gifle à assomer un gnoll.
3) le colonnel Jo Lee Keur propose au major de lui faire visiter les champs de Taurinium sur le dos de son Krôh... l'elfette dit "oh oui !!!"
3) le portail qui s'était désactivé se remet subitement en marche, et une stèle de 500 kg en jaillit, bientôt suivie d'une massue pesant très exactement 300 kg de moins (un point positif quand même).
4) sur la stèle, il y a gravé : "ispice di c*******, vouzalé noupayé sa !!!". Après force grattements de tête, le Dr Watson finit par traduire cette inscription cabalistique par : "honorables ennemis, ceci est une déclaration de guerre".
5) le général BDB est actuellement en train de monter les escaliers de la taverne à la vitesse d'une machine à vapeur bi-cylindres blindée.
...
...
...
Heu... je viens de me rappeler que j'ai un rendez-vous urgentissime à l'autre bout de Lorndor...



La suite au prochain épisode

Shandra


Stargate SG-1 TM & © 2005 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.
 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox