Naissance de la Nation Gnome


Le Lorndor traversait une époque sombre et sans saveur, une époque qui voyait la plus brillante des races de ce monde dispersée, rendue insignifiante dans l'esprit des autres peuples par son manque d'action guerrière et de cohésion.

Le peuple gnome était désuni, éparpillé aux quatre coins du monde, disséminé dans des dizaines de clans ennemis les uns des autres.
Ils avaient toujours la fierté et l'amour de leur race dans leur coeur, mais ils se battaient seuls, sans but ni raison, pour eux-mêmes.

Cependant ce fier peuple rêvait de retrouver sa gloire passée, de retrouver ses héros d'antan, d'en découvrir de nouveaux.

Les gnomes se rappelaient qu'ils avaient jadis écrasé le monde sous leur puissance guerrière, terrassant le Titan de glace, y gagnant le respect des Dieux qui en leur honneur et en reconnaissance de leur bravoure sans égale érigèrent une statue à l'effigie gnomique.
La première statue, la seule qui ait une réelle signification, la seule qui compta jamais sur cette terre baignée de sang.

Les gnomes se rappelèrent, et alors ils commencèrent à se rassembler.
Ils entreprirent de faire renaître leur gloire éteinte, oubliée, de la sublimer par une gloire nouvelle et cette fois éternelle.

Un premier groupe de gnomes décida tout d'abord de protéger et de reprendre le contrôle du territoire gnomique continuellement squatté par des chasseurs peu courageux, des chasseurs trop lâches pour affronter la guerre perpétuelle du Lorndor et recherchant une relative tranquillité en foulant les terres du petit peuple réputé moins nombreux et supposé moins dangereux.
Ce premier groupe uni sous la bannière Gard Gno décida de montrer à ces faibles et couards profiteurs qu'il ne faisait pas bon abuser de l'hospitalité gnomique.

Ils furent bientôt rejoints par un autre groupe, plus dangereux, plus radical, moins conciliant, répandant le sang des sept autres races sous l'étendard de la Confédération des Gnomes Totalitaires.

Et là, le royaume gnome redevint terre de périls pour tout non-gnome osant en fouler la douce herbe.


Les Dieux eux-mêmes étaient heureux de ce renouveau car ils n'avaient pas oublié ce glorieux peuple, aussi, afin de témoigner leur joie et en hommage à la supériorité gnomique, trop longtemps et à tort oubliée, les Dieux offrirent aux gnomes un portail en or massif.
Et ainsi les gnomes reçurent leur second présent divin.

Alors, devant ce début de gloire retrouvée un sentiment grisant envahit tous les gnomes à travers le monde.
Ils commencèrent à se rassembler, tous, pour la première fois, pour le même idéal, pour la suprématie de la race gnomique.

Plusieurs factions politiques se formèrent ayant des opinions radicalement opposées pour certaines et pourtant avançant ensemble, poursuivant un but commun, échangeant des points de vue de façon constructive, sans animosité contrairement aux autres races mais avec toute l'intelligence et l'ingéniosité caractéristiques des gnomes.

Et ainsi naquit la Nation Gnomique.
Non pas un banal clan ou une vulgaire coalition comme on en voyait tant en ces jours mais bel et bien l'union de tout un peuple, par-delà les clans, au-delà des factions ancestrales Hordes et Alliances, l'union de tous les gnomes, quels que soient leur clan ou leur allégeance.

Une nation où chaque gnome a le même droit à la parole et peut prétendre aux plus hautes fonctions.
Une nation symbolisant la défense et l'entraide d'un peuple.
Une nation où le partage et l'enseignement ne tiennent pas compte des clans, où seule la nature gnomique est reconnue. Chaque gnome peut y demander ou offrir de l'aide et en recevra.

Cette magnifique idéologie imaginée par le brillant esprit gnomique est aujourd'hui en plein développement.
Une constitution a été élaborée, discutée et mise au point par de nombreux gnomes patriotes.
Un grand conseil va bientôt être élu ainsi que le président de la Nation Gnomique.

Chaque gnome peut prétendre à ces postes quelle que soit son orientation actuelle.

La Nation Gnomique se rassemble et tient palabre "ici".
Dans cette tribune les gnomes pourront voter ou faire campagne, aussi faire connaissance avec leurs frères et soeurs, leur apporter leur savoir, leur expérience et profiter de celle des autres.
Chaque gnome pourra venir s'y présenter et y raconter ses aventures.

Et ainsi la gloire d'antan sera retrouvée, les nouveaux héros apparaîtront et conduiront la Nation Gnomique en une marche triomphante vers la place qui lui est due depuis l'aube des temps, aux cotés de Batic où elle pourra à nouveau régner sur le Lorndor.

Rejoignez les nombreux gnomes de la Nation Gnomique!



Mogfurtif


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox