Force mystérieuse


C'était un jour sombre et pluvieux. Je me trouvais, comme à mon habitude, à l'auberge de Cerberus, mon coin de prédilection pour trouver des informations intéressantes. Il peut s'y dire des choses qu'on ne trouve nulle part ailleurs... La journée s'annonçait mal, après l'Apocalypse tout le monde était un peu désorienté et ne sortait que peu de chez soi, et je m'apprêtais à partir lorsque j'entendis une conversation intriguante :

- Tu sais quoi ? J'ai entendu une histoire à propos d'une petite Humaine qui aurait envoyé à un Undead un coup à assommer un Tauren ! Le pauvre est encore dans les pommes, à la morgue du Cimetière, en attendant d'être réanimé.

- Tu crois vraiment n'importe quoi, le type qui t'a raconté ça était sans doute ivre mort ! Comme si ces fragiles Humains pouvaient avoir de la force physique !

- Bof ! Moi je peux briser les os de n'importe qui ici d'un seul coup de poing.

La voix, calme et narquoise, me fit retourner d'un coup. Elle venait d'un Undead d'apparence tout à fait quelconque, apparence que contredisait une lueur du regard indicant une grande confiance en soi, une assurance à toute épreuve, assez surprenante. Après avoir parlé, comme si rien n'était plus naturel, il retourna à son sirop d'Elfe. Un Humain colossal se leva et prit la parole :

- TOI ? Laisse-moi rire, non mais regarde-toi ! On dirait qu'un souffle de vent te fait tomber, à moins qu'il ne te passe entre les os !

Les éclats de rires fusèrent dans la salle, mais l'Undead sembla s'en soucier aussi peu que d'une piqûre de moustique. Son air moqueur donnait le frisson.

- Alors prouve-le ! Bats-moi et on verra si tu disais vrai ou pas !
- Comme tu veux...

La scène qui suivit fut d'une violence extrême. Passons les détails, je me contenterai de dire que seul mon esprit vola plus haut et plus loin que le corps du malheureux qui avait lancé le défi, frappé au vol par un coup de poing titanesque : quelle trouvaille !! Lorsque je revins sur terre, je constatais que tous les clients du bar étaient partis, et je vis du coin de l'oeil le patron, avec toute l'aisance d'un homme expérimenté en ce domaine, nettoyer les flaques de sang et tirer ce qui restait du corps à l'extérieur, sous la pluie. L'Undead était resté là, ne semblant nullement concerné. Je me demandais si je pourrais seulement l'aborder, mais à la réflexion il ne semblait pas agressif, seulement calme et imperturbable. Je décidais de tenter ma chance.

- Bonjour, jeune mort-vivant ! Toutes mes félicitations, je n'ai jamais vu autant de force dans ce monde, à l'exception de celle des Démons ! Je suis chroniqueur à la Gazette du Lorndor, et me demandais si tu accepterais de répondre à quelques questions pour rédiger un petit article.

Une lueur d'intérêt passa dans les yeux du mort vivant à ces mots. Il sembla réfléchir un court instant, puis me dit enfin :

- Ce sera avec joie, mais renseigne-moi un peu plus sur l'article, je ne suis pas sûr de comprendre et crains d'être largué.

- Pas de problème ! Je suis le rédacteur et chroniqueur des Faits Divers, et l'annonce de l'existence en Lorndor d'un colosse tel que toi serait une nouvelle de première ! Je voudrais te poser quelques questions sur toi et ta vie pour commencer, puis sur ta force incroyable et les exploits ayant pu précéder celui dont j'ai été témoin à l'instant.

Il sembla hésiter encore un instant, puis hocha la tête de manière significative.

- Bien, pose-moi donc tes questions.


Painkilleur : Tout d'abord, qui es tu ?

destructor40000 : Je me nomme destructor 40000, je suis un Undead au service de MALGR, le Dieu du Chaos.

P : Ton nom a-t-il une signification quelconque ? Il est assez étrange, au premier abord.

D : Oui. Dans mon ancienne vie, j'étais Humain, et j'en avais assez de l'arrogance des Elfes, aussi j'ai décidé de couper la tête de 40000 Elfes. Rendu à la moitié du compte, je me suis rendu compte que je n'irais pas jusqu'au bout, car les autres Elfes avaient fui les combats, et j'ai décidé de m'attaquer à d'autres races de l'Alliance. Les Nains et les Gnomes en priorité. Je suis finalement arrivé a mon compte de 40000 trophées (les têtes des victimes) et me préparais à les emporter chez moi, quand je suis tombé dans une embuscade de l'Alliance mêlée de guerriers de la Horde. J'ai succombé, mais le Dieu MALGR m'a redonné la vie pour me récompenser de mes exploits, à la condition que je mène la vie dure aux clans mixtes, ce que j'ai accepté avec joie. Je suis maintenant un mort-vivant, serviteur de MALGR aux côtés de son fils, Lebatteurfou.

P : Quel est ton désir le plus cher, maintenant que tu as accedé à la vie, ou plutôt la réincarnation éternelle ?

D : Rencontrer une jolie Undead aimant comme moi faire la guerre et me marier avec elle !

P : (Rire) Tu finiras sans doute par en croiser une qui te plaira, ça viendra ! Mais maintenant que nous savons qui tu es et quelle est ton existence, pourrais-tu m'en dire plus sur ta prodigieuse force ?

D : Absolument. A vrai dire, je ne sais pas comment l'expliquer. Jusqu'à il y a peu, j'étais de force moyenne, comme tout le monde, mes coups pouvaient être puissants, mais très encaissables tout de même. Cependant, il y a quelques jours, je me suis senti soudainement plus fortifié de l'intérieur, plus audacieux...Une impression de puissance telle que penser que c'était une illusion était impossible. Apparemment j'avais raison, ce misérable Humain qui m'avait provoqué, je l'ai bien tué, et d'un coup bien meurtrier. Je ne saurais pas expliquer pourquoi.

P : Tu as bien une petite idée ? Y a-t-il eu un évènement il y a quelques jours qui aurait pu provoquer cette sensation surprennante ?

D : Rien du tout.

P : Tu n'as pas, par exemple, trouvé et bu une potion bizarre, ou quelque chose de ce style ?

D : Ca fait longtemps que je n'avais pas bu de potions. Par contre je viens de me rappeler un truc : un mage mort-vivant de la guilde RAID s'est occupé de moi, et après son traitement je me sentais en pleine forme, mais bon, rien à voir avec cette impression de puissance que j'ai ressentie dès le lendemain.

P : Peut être t'a-t-il conféré des pouvoirs spéciaux indirectement. Je ne sais pas, il faudra enquêter sur ce mystère, car il ne semble pas te concerner toi uniquement, j'ai déjà entendu des histoires semblables à celle dont j'ai été témoin aujourd'hui. En tous les cas merci d'avoir répondu à mes questions, ce fut un plaisir de parler avec toi.

D : Pas de quoi ! Ca permettra de faire un peu de publicité pour la guilde MALGR et la valeur de ses combattants.

P : Heureusement qu'ils ne sont pas tous comme toi, sinon elle serait invincible ! A bientôt, peut-être sur un champ de bataille !

D : Au revoir...


Le mystère demeure donc à propos de ce coup d'éclat, mais on finira bien par le trouver ! J'ai appris plus tard que deux jours après cette interview destructor40000 avait perdu cette force étrange, néanmoins il restait redoutable, et redouté depuis le jour où il a si bien massacré un Humain un peu trop prétentieux. Souhaitons lui bonne continuation dans ce monde de tous les dangers qu'est Lorndor !



Painkilleur


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox