CHRONIQUES DE GUERRE EN LIGUE D’ARGENT


CHAPITRE 1 : DEBUT DE LA GUERRE

La Défaillante Tribu de la Crevasse était à son habitude dispersée dans tout le Lordnor. Ses membres subissaient les aléas de cette immense zone où règne souvent le chacun pour soi. Ils étaient en général par petits groupes, chassant les monstres qui pullulaient dans ce secteur, soignant, se retrouvant parfois dans des auberges pour de petits pique-niques improvisés, qui n'étaient pas toujours du goût de clans situés dans la même région.

Pour la DTC, tout allait bien, le palais était en sécurité, au nord de cette terre de combats, dans la zone de paix de la Ligue d'Argent, entouré de ses alliés. La bonne humeur régnait au sein de cette tribu multiraciale, loin de toutes les tensions qui secouaient la Horde et l'Alliance.
Forcément, dans un monde tel que le nôtre, cela ne pouvait pas durer, et même si les DTC n'y prêtaient aucune attention, le chaos qui règne dans le Lorndor ne pouvait que venir frapper à leur porte. C'est ce qu'il fit un beau matin, lorsque les membres du clan eurent la désagréable surprise de recevoir une missive de leur chef, Gérateur, désigné par un pouf-pouf divin.

Ce n'était pas la missive qui était désagréable, malgré les petits bouts de cartilages que Gérateur semait parfois en écrivant. Mais il annonçait que le clan STOMY avait posé un campement non loin de notre palais.
Bof...

Les DTC avaient déjà eu maille à partir avec leur chef Konic, qui avait la mauvaise idée d'être à la tête d'un clan monoracial, et qui en plus revendiquait la possession d'un objet qui aurait le pouvoir de rendre invincible ou presque son porteur. Après avoir joué à cache-cache pendant un certain temps et avoir changé de mains quelques fois, cet objet puissant retrouva son ancien porteur, qui depuis lors gardait une certaine rancune vis à vis de cette tribu qui l'avait dépossédé quelque temps de son objet fétiche. Mais c'était il y a longtemps...
Un peu inconscients peut-être, les DTC se montrèrent assez peu méfiants, et fidèles à leur idéal de paix dans le territoire de la LdA, ne se sont pas vraiment inquiétés de ce campement improvisé. Le manteau neigeux qui a recouvert la Terre du Milieu les renforce dans leur idée : un campement ne tiendra pas dans ce froid.

Mais en cette veille de fin d'année, les DTC se préparaient à fêter dignement cette nouvelle année dans leur Taverne, qui débordait déjà de victuailles satisfaisant tous les goûts, et d'alcool d'undead, spécialité de nos voisins. Gérateur, mort-vivant de son état, qui ne goûtait plus les plaisirs de la table et encore moins ceux de cet alcool, se promenait dans son palais. Il fit alors une découverte qui tira de l'ébriété bon nombre de ses camarades : à la place du campement se tenait un château. Il commença alors à mettre ses troupes en place, les grunts se faisant de plus en plus menaçants.

"Gardez vos forces pour ce soir. Les plus puissants d'entre nous iront alors essayer de protéger notre palais qui commence à trembler sous les coups de ces grunts."

Comme pour lui donner raison, un nouveau coup ébranla les murailles du château, et on entendit des pierres tomber.

Une voix dans la foule qui s'agglutinait autour de Gérateur s'éleva :
"On devrait faire appel à nos alliés, ceux-ci nous viendraient en aide sans hésiter car telle est la loi de la Ligue d'Argent."

"Pour l'instant la Défaillante Tribu de la Crevasse peut gérer sans aide cet ennemi, peut-être supérieur par sa force, mais que l'on peut cependant vaincre j'en suis sûr. J'ai déjà envoyé des missives aux clans Expell, Hope, Triade, A*O*D*T, LTA, Nlo, Hexarks. Nos amis et alliés sont au courant de notre mésaventure et prêts à intervenir si les STOMY bénéficiaient de renfort."

Notre chef marqua une pause, et attendit que le calme revienne dans son clan. Il déclara alors d’une voix forte : "Notre but est de maintenir notre palais debout, malgré les assauts répétés de ce groupe d'ennemis. Les membres les plus faibles de notre clan, vous n'êtes plus guerriers, magiciens, vous n'êtes plus combattants, vous êtes maçons !!!! Que le moindre instant d'inattention de nos ennemis soit mis à profit pour réparer les brèches, c'est impératif.
Puissants mages et guerriers, l'heure est grave. Préparez-vous à donner votre vie pour notre Tribu, battez-vous sans relâche et exterminez-les !!!! "

En attendant l'heure fatidique de la bataille, on entendait le cliquetis des armures, les épées des guerriers qui s'entraînaient une dernière fois. Les magiciens récitaient une dernière fois leurs sorts, et nos valeureux maçons se positionnaient près des brèches qui se faisaient de plus en plus nombreuses. La tension qui régnait au sein de ces valeureux combattants était palpable et avait très vite remplacé la bonne humeur qui régnait jusque-là.

Le palais tremblait de plus en plus, mais les défenseurs DTC repoussèrent les vagues de grunts qui s'acharnaient sur leur nid douillet. A plusieurs reprises, les grunts se retranchèrent dans leur repère, permettant ainsi à nos maçons de réparer les multiples blessures de notre bâtiment. Pendant environ une semaine, les DTC repoussèrent ainsi les multiples assauts des STOMY, qui se voyaient pourtant remporter une victoire aisée contre ce clan.

Pendant cette semaine de combat, les vaillants combattants ont renvoyé plus de soixante grunts dans leur royaume, récoltant au passage de l'or et des artefacts qui leur permettaient d'équiper leurs plus faibles combattants, de montures notamment. La Défaillante Tribu de la Crevasse trouvait décidément ses adversaires beaucoup moins organisés et effrayants que leur réputation dont l'écho s'était répandu dans tout le Lorndor...



CHAPITRE 2 : L'ARRIVEE DES DROWS

Le quotidien de la guerre s'installait donc à la frontière de la Ligue d'Argent, mais il allait connaître de nouveaux rebondissements. Les grunts, déstabilisés par les difficultés rencontrées en appelèrent à leur allié, lui aussi largement connu des terres du Lorndor, les Drows.

Un beau jour, au milieu des grunts apparut une Drow, Argowal, à laquelle les DTC ne firent pas attention. N'ayant eu que peu de fois l'occasion d'avoir des contacts avec ce clan , ils ne cherchèrent pas à en savoir plus, et respectant une fois de plus les idéaux de la Ligue, la laissèrent en paix. Cependant quand elle aussi construisit un château à l'entrée de ces terres de paix, les DTC firent appel à leurs fidèles amis. Leurs adversaires allaient découvrir à leurs dépens que pacifiste ne signifie pas mannequin de tournoi.
En moins de temps qu’il n’en faut au soleil pour faire le tour de la terre , les membres de la Ligue d'Argent, y compris les DTC, qui délaissèrent quelques instants les quelques grunts encore sur le palais, démontèrent pierre par pierre ce tipi qui venait de pousser sous leurs yeux.

Détruire le tipi Drow ne suffisait malheureusement pas à repousser ce clan qui cherchait querelle à la LdA pour de très obscures raisons, il fallait en plus renvoyer tous ces elfes noirs dans leur royaume... Ce à quoi s'employèrent tous les alliés de la DTC, pendant que celle-ci reprenait le combat contre les grunts...
Dans les terres autour du palais, qui portait de plus en plus les marques des puissants coups des STOMY, la bataille faisait rage. Les flèches volaient depuis nos murailles, les épées s'entrechoquaient, et les sorts lancés par nos plus puissants magiciens se succédaient jusqu'à l'épuisement de ceux-ci. Dans ce joyeux bazar, il est probablement arrivé que quelques-uns de nos sorts touchent malheureusement nos alliés, qui se trouvaient à la mauvaise place au mauvais moment...
Pour l'instant cette bataille réjouissait les DTC, qui n'avaient que peu de pertes à regretter, contrairement à leurs ennemis.

Même si l'issue de la bataille et le devenir de leur palais étaient incertains, les DTC étaient fiers d'avoir tenu tête sans faillir à ces deux gros clans, finalement moins impressionnants que ce à quoi s'attendait la Ligue d'Argent.

Cependant, malgré la première défaite infligée lors de la destruction de leur tipi, les Drows étaient toujours bien présents sur le champ de bataille. Une fois de plus la Ligue d'Argent allait pouvoir prouver sa valeur et son organisation, mettant à mal les soldats Drows, qui tombaient sous les coups acharnés de ces pacifistes se battant pour leur idéal. Mais les soldats Drows ripostaient, et beaucoup de nos alliés périrent ainsi sous leurs coups...
L'intensité de la bataille entre les DTC et les grunts ne faiblissait pas, et malgré des morts dans le camp adverse de plus en plus nombreuses, le palais de la Défaillante Tribu de la Crevasse continuait à se délabrer. Mais cela ne rendait nos vaillants combattants que plus déterminés contre cette masse grunt qui revenait sans arrêt.

Au milieu de cette masse apparut de nouveau celle qui avait amené les Drows dans cette guerre. Si les DTC ne sont pas méfiants, ils ne sont pas pour autant amnésiques... En voulant aider ou soigner ses amis, elle se plaçait dans une position risquée...
Et ce qui devait arriver arriva... Les DTC, unis par la même volonté, la frappèrent. Ce n'était plus quelques membres du clans qui s'étaient rassemblés, mais une seule et même main qui l'attaqua et la renvoya dans son royaume.
Cette journée avait été fort fructueuse pour les DTC et les soldats de la Ligue d'Argent, et la bonne humeur revenait un peu dans leur palais plein de courants d'air et de gravats (mais toujours debout !!!).
Les grunts quant à eux avaient compris que leurs nombreux moments d'inattention retardaient de beaucoup l'effondrement de cette bâtisse. Ils s'amoncelèrent donc enfin sous les murailles du palais, bientôt rejoints par leurs alliés, empêchant ainsi nos maçons de travailler. La nuit et les jours suivants s'annonçaient difficiles, mais les DTC savaient pouvoir compter sur leur organisation et sur leurs alliés pour résister encore longtemps.



 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox