Les Deux Tours (Version Horde)


"Les combats faisaient de nouveau rage en Lorndor, et rien ne semblait pouvoir distraire les Héros de leur soif de carnage. Et pourtant..."

... Et pourtant ce jour-là resta gravé dans toutes les têtes, comme le début d'une nouvelle ère, d'un nouvel idéal ou les combatants ne seraient non pas récompensés pour leur force ou leur habileté à manier la magie, mais pour leur intelligence et leur organisation.

Il ne fallut pas longtemps aux personnes présentes dans l'assistance pour comprendre que l'Organisateur était intouchable en voyant les plus braves combatants des deux camps, pour la première fois réunis dans un même but, frapper dans la fumée laissée par la disparition de celui-ci. Les protagonistes se regardèrent perplexes et tout naturellement continuèrent à se trucider violemment en dépit de cette annonce primordiale.

.. Tout aurait pu durer ainsi éternellement... mais c'était sans compter la passion pour la ruse et la stratégie de plusieurs membres des clans de la Horde pour qui tout était déjà joué.

GGGGGRRRRROOOooooooooaaaaaAAAAAARRRRRRRRR !!!!

Un hurlement gruntesque surpassa les bruits de chocs entre armes et boucliers, ce n'était pas un banal hurlement mais cela seuls les membres les plus hauts placés des différents clans Hordeux du lorndor en avaient conscience.
Un appel est lancé ! MOBILISEZ TOUTES VOS TROUPES SOUHAITANT PARTICIPER À LA QUETE À NOS CÔTÉS !!
Et c'est dans une cacophonie sans nom que des dizaines de dirigeants s'échangèrent des messages (codés cela va sans dire) tout au long des premières heures après le départ du GO (Gentil-Organisateur).

Le message étant passé, les clans motivés affluèrent... les premières consignes étaient données : RDV chantier de l'Alliance le plus rapidement possible, "OUAIIS on va BOUFFER DU GENTIIIIL !!"

Tout allait pour le mieux, chaque clan se dirigait vers le chantier ennemi , et c'est le lendemain au crépuscule que le RDV se fit. Fatigués par une journée entière de marche les guerriers voulurent se reposer et remarquèrent une horde de Taurens déjà présents sur le chantier en train d'aiguiser leurs sabots et de se lisser les poils du... dos. Sans elfettes à dépecer tout ce petit monde se mit à faire la fête de peur de s'ennuyer, les Undeads aux percusions osseuses... les Taurens tenaient la buvette évidement... pendant que les Trolls les plus raffinés jouaient de la musique contemporaine dissonante et atypique en termes de rythme avec leur poils de barbe... les Grunts aux yeux rouges comme à l'accoutumée offraient leurs meilleurs plantes séchées à tout ce joli petit monde, qui s'endormit dans des brumes épaisses aux odeurs fétides.

Vous vous demandez sans doute ou sont les récits de combats et autres opérations titanesques pour : "mettre à bas l'ennemi" ... ou "écorcher toute cette bande de lopettes en collants"... rassurez-vous ils arrivent.

C'est donc avec un mal de crâne assourdissant que cette joyeuse bande de vilains-pas-beaux-et-puants-Hordeux se réveilla le lendemain matin (midi). Mais certains plus fourbes que d'autres pensaient déjà à la suite, malgré l'odeur nauséabonde des relents d'après-fête qui jonchaient le sol boueux des plaines du Lorndor ... "MAIS COMMENT ALLONS NOUS FAIRE POUR GAGNER CETTE PUT##ù=!! DE QUÊTE ??!! ... SI ON RESTE TOUS COMME CA, CA SERA LA TEUF TOUS LES SOIRS !!!"
Très vite l'idée germa dans la tête d'un Grunt (que je ne citerai pas de peur de paraître égocentrique) d'organiser tout ce petit monde et de faire intéragir les différents chefs des différents clans, sans pour autant donner des ordres... "Juste une mise en relation..." pensa-t-il.
Avec ses petites mains délicates de Grunt il fabriqua une maison secrête appelée PHeaurumm où tous les chefs pouvaient venir boire des bières ensemble et faire comme si ils contrôlaient la situation tout en finissant sous la table tous les soirs, sans bien sûr que leurs (femmes?) troupes ne le sachent.

Ahahah, vous attendez encore les récits de combats? Patientez ça ne vas pas tarder !!

C'est donc ensemble que les clans Hordeux discutèrent de stratégies diverses et farfelues, comme par exemple vendre les pierres collectées aux marchands et profiter des frais de port gratuits entre deux magasins... comme par exemple tuer plein de gentils allianceux qui avaient déjà des pierres sur eux comme ça on ne s'essoufle pas à tuer des vilains monstres... comme par exemple occuper les deux chantiers en permanence et les garder coûte que coûte... comme par exemple maîtriser les quatres téléporteurs et s'en servir à outrance pour se déplacer plus vite que l'éclair... comme par exemple partager les tâches entre guildes pour la maîtrise de certains points stratégiques, tout en gardant une très grande mobilité et une vitesse d'action pour certains clans... comme par exemple garder un contact constant entre dirigeants pour faire face à toute situation... comme par exemple... Non !! Plus d'exemple !!!

Vous qui avez lu jusqu'ici et n'attendiez que des récits de combats, sachez que la horde ne s'en soucie pas !!! Un combat reste un combat... à 100 contre 100 ou à 10 contre 10... la véritable force réside dans la détermination et la coordination, ce n'est donc pas un hasard si la tour hordeuse mesure plus du double de la tour de l'Alliance!

Et patati et patata , la HORDE VAINCRA !!



burning_burnus, diplomate STOMY


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox