Les Deux Tours (Version Alliance)


Lorndor était en pleine effervescence quand l’Organisateur apparut, il y a de cela un peu plus de 2 mois, pour proposer à tous les êtres présents sur ce monde de défier les Dieux en édifiant une Tour. Ou plus exactement deux tours… une pour l’Alliance, et la seconde au nom de la Horde.
Lorsque l’Organisateur disparut, une grande hésitation plana sur Lorndor et les combattants se regardèrent un instant, se demandant s’ils devaient, ou non, participer à cette étrange Quête.

Un enjeu se dessinait bien entendu derrière cette épreuve, et même s’il n’était pas clairement exprimé, le Duel était omniprésent : la Horde et l’Alliance allaient devoir s’affronter pour tenter de prouver chacune sa suprématie face à l’autre.

Les clans s’organisèrent, les êtres indépendants se mobilisèrent, et d’autres restèrent paisiblement dans leur coin en continuant ces rivalités qui font le lot quotidien de notre monde. Le Destin était en marche et on voyait déjà les Héros se masser le long des chantiers pour monter leur Tour dans les plus brefs délais.

Différentes techniques furent utilisées : certains se chargaient du ramassage de pierres, d’autres protégaient leur chantier avec toute leur hargne, tandis que certains venaient voler les matières premières directement sur le chantier adverse ou établissaient un campement sur la Tour opposée.
Sur cette dernière technique, la Horde fut magistrale : bien que toujours lourde à mettre en place, les membres de la Horde s’organisèrent et conquirent rapidement le chantier de l’Alliance. La réaction de l’Alliance se fit tardive mais elle finit par reprendre le dessus sur son propre chantier, en revenant quasiment au niveau du chantier de la Horde, en terme de hauteur de tour. L’Alliance venait de faire un joli bond, qui avait surpris très certainement la Horde : les allianceux avaient réussi à dégager la menace hordeuse, tandis qu’ils avaient dans le même temps rattrapé leur retard. A ce moment-là, l’espoir fleurissait dans les clans de l’Alliance et elle semblait avoir le vent en poupe pour botter la Horde en touche !

Puis, tout se bouleversa… Les caprices des Dieux sont insaisissables et ils leur vint à l’idée de changer quelque peu les règles de cette épreuve : les positions des Tours furent inversées. C’est à ce tournant précis que tout bascula pour l’Alliance.
Ils venaient de reprendre possession de leur chantier, et les Dieux étaient joueurs ! Réellement, le Destin s’acharnait contre l’Alliance et il fallait à nouveau tout reprendre de zéro, tandis que la Horde était maintenant bien installée sur le nouveau chantier de l’Alliance. C’est certainement ce positionnement qui retarda (découragea ??) l’Alliance.

La mobilisation hordeuse était déjà très forte et l’Alliance avait intérêt à se réveiller très rapidement si elle ne voulait pas voir la Quête fuir entre ses doigts !

Les clans de l’Alliance, encore mal organisés à une grande échelle, tardèrent à se rassembler et à montrer une réelle force de frappe face aux membres de la Horde qui semblaient surgir de nulle part ! Quand un des leurs tombait, deux autres réapparaissaient ! L’Alliance était clairement débordée et ne parvenait pas à s’unir efficacement contre le fléau de la Horde.

L’appel fut général, mais certains clans de l’Alliance restèrent sourds à cet appel, préférant continuer leur chemin de leur côté, ne se sentant probablement pas concernés par cette Quête.
De nombreux clans s’allièrent efficacement mais après une trop grande période de balbutiements. Le mal était déjà fait et malgré une mobilisation qui aurait du être celle des premiers jours, l’Alliance n’a pas pu être efficace à 200% comme elle aurait dû l’être : les hordeux avaient déjà 2 mois d’habitude de combat côte-à-côte, donc il leur était facile de contrer cette menace, même s’ils se sont fait exterminer sur le chantier de l’Alliance environ 10 jours avant la fin de la Quête.
L’Alliance finit par reprendre son dû, après de nombreux efforts, mais l’inéluctable était déjà en place : le chantier de la Horde avait progressé de manière importante, tandis que celui de l’Alliance avait stagné. Une dernière attaque massive de la Horde vint à bout des derniers espoirs des membres de l’Alliance qui avaient tenté de contrer le fléau, lorsqu’ils reprirent le Chantier de l’Alliance quelques jours avant la fin de l’épreuve. Il était évident que la Horde avait vaincu et que la faible et tardive mobilisation des clans de l’Alliance était l’une des raisons de cette défaite, tandis que les clans de la Horde avaient répondu de façon plus prompte et plus nombreuse à cette Quête.

La Horde atteignit les 300 mètres fixés par l’Organisateur, et fut la grande gagnante avec plus de 140 mètres d’avance sur celle de l’Alliance. La victoire fut écrasante et l’Alliance avait de nombreux enseignements à tirer de cette défaite, tandis que la Horde célébrait sa victoire avec ostentation et force éclat, comme il se devait !

Chacun repartit de son côté, la Horde ayant gagné cette épreuve. Mais déjà, dans les esprits de chacun se levait une question : à quand la prochaine épreuve de force ? l’Alliance saura-t-elle faire face à cette menace de la Horde, qui semble se confirmer ? L’équilibre de Lorndor n’est-il pas en péril suite à cette domination sans équivoque ? Toutes les réponses ne tarderont pas à venir, soyez-en sûrs…



Elandriel Falagorn
Guide du Clan des Elfes ELFPOWER


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox