Kromack


Introduction

Quand j'entrai dans la vieille forteresse "Du chat qui Pète"où je devais retrouver (peut-être) trace d'un héros disparu, je n'entendis aucun chat faire de vent, ni même une mouche voler.

Inquiète et intimidée par l'immensité silencieuse des lieux, je m'empressai de griffonner 3 mots sur un papier qui traînait par là, quand je Le vis devant moi, immense, impressionnant, lui, le héros Kromack.

Après quelques échanges expliquant les raisons de ma présence, nous nous mîmes d'accord pour une entrevue.

En effet, Kromack, faisant partie de ces légendes vivantes de Lorndor, dont le nom et les exploits courent encore sur les lèvres des anciens, sera un des héros gravé sur l'Obélisque commémoratif érigé en plein coeur de notre nouveau monde.

Etant aussi bavards l'un que l'autre, je vous demande à l'avance pardon pour les longueurs de nos commentaires...



I - UN HOMMAGE...

Seytahn : Kromack, ( merci de me permettre de te tutoyer), imaginais-tu avoir autant marqué les aventuriers de Heroes'Chronicles ?
Tu as été quand-même choisi dans la liste des héros dont le nom sera gravé sur l'Obélisque, (avec un petit texte explicatif), et ceci en plein centre de Lorndor...

Kromack :... je savais avoir marqué certains aventuriers du Lorndor, mais je croyais l'avoir fait avec le tranchant de mon arme.

Maintenant, pour être parfaitement honnête (et il est bien connu que la race grunt est la plus douée (la seule ?) pour ça), et sans fausse modestie de ma part, je savais que certains m'avaient apprécié pour d'autres raisons, mais pas à ce point.

Je pensais avoir marqué les esprits de quelques-uns, mais je pensais aussi que ceux-là avaient fini par se retirer dans quelques donjons, comme moi, ou par m'oublier. Et que de toute façon, même si le souvenir avait perduré, il s'était trouvé dilué dans la masse toujours grandissante des foules de guerriers hantant ce monde d'acier et de sang.

J'AI ETE FORT SURPRIS

Alors, c'est vrai : quand tu m'as appris cette histoire d'obélisque, j'ai été fort surpris. Agréablement, bien-sûr. Mais il est indéniable que je ne m'y attendais vraiment pas.

Donc j'en arrive (qui a dit "enfin!" ?!!) à la conclusion, à la réponse à ta question, que d'aucuns se seraient contentés de te donner sans préambule : non, je ne m'imaginais pas avoir ainsi marqué les esprits. Mais si j'en suis le premier surpris, j'en suis également très fier.





 
 
personnes ont vu ce numéro,
6759 personnes le consultent actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox