Invasion du Royaume Tauren


Les Elfes m’ont toujours beaucoup amusé... Leur mauvaise foi est une de leurs si charmantes caractéristiques ! Comme ils savent se gausser !

Qu’ont-ils fait d’extraordinaire ? Ils ont chargé notre Royaume une première fois, alors que les aT* n’étaient pas présents... A la suite d’une longue discussion, les forces bien connues des Anciens Taurens se sont mises en branle et sont venues défendre leur royaume mère : le résultat ne se fit pas attendre et les Elfes furent sauvagement massacrés... Cette leçon ayant été de toute évidence insuffisante, les Elfes ont chargé à nouveau... Ils sont fiers aujourd’hui d’avoir tenu quelques heures sur le Château Tauren... Mais il est intéressant de noter qu’aucun aT* n’était là à ce moment !

Il n’y a, pour le moment, qu’un seul vrai clan composé exclusivement de Taurens contre plusieurs elfiques ! Combien de temps le deuxième assaut a-t-il tenu face aux féroces Taurens une fois les aT* de retour chez eux ? Une nuit... Voilà le vrai résultat : oui, nous sommes forcés d’admettre que la plupart des Taurens ne sont pas organisés, mais la Horde, ici représentée par les aT*, a encore une fois prouvé sa supériorité sur l’Alliance...

J’imagine que les nombreux couards Elfes qui ont fui devant nos guerriers clameront leur redoutable puissance et l’exploit qu’ils ont accompli, mais même ceux-là ne peuvent nier l’évidence : aucun être à la peau pâle ne peut résister à une charge des combattants de la Horde !


Ollathair, fier membre des Anciens Taurens



Une attaque prévue

Juste après les Grands Bouleversements, seul un observateur attentif aurait pu remarquer une puissante colonne d'Elfes qui se dirigeaient silencieusement vers une destination connue d'eux seuls. Les quelques monstres qui se trouvaient sur leur passage ne sont plus là pour en parler...

Enfin, après plusieurs jours de marche, leur objectif était enfin en vue: l'entrée Ouest du Royaume Tauren. Défendue par ses triples portes d'acier noir, elle semblait imprenable... Et pourtant, les Premiers-Nés se ruèrent impétueusement à l'assaut des défenses ennemies. La garnison, trop faible et trop peu préparée pour faire face à un tel assaut, fut balayée comme des feuilles mortes par la tempête Elfique. Les portes étaient tombées.

Les Elfes pénétrèrent donc dans le Royaume Tauren. Ils tenaient enfin leur revanche sur l'affront qu'ils avaient subi quelques mois plus tôt.

Une fois dans la place, les brillantes armées des Enfants d'Iluvatar se rangèrent en ordre de bataille, et entamèrent le nettoyage méthodique de la zone. Quelques Taurens vagabonds tentèrent de s'interposer, mais ils en furent pour leurs frais. La furie blanche des armes Elfiques balayait tout sur son passage.

Au bout de plusieurs jours, la riposte s'organisa enfin du côté Tauren. C'était ce qu'attendaient les Capitaines Elfes: aussitôt, ils ordonnèrent le repli. L'armée des envahisseurs repassa les Portes brisées, et s'éloigna au loin. Les Taurens avaient réussi à sauver leur Château de la destruction...


La surprise

Pour la plupart des Clans qui avaient participé à cette action mémorable, leur devoir était accompli, et vengeance était faite. Mais deux clans parmi la coalition souhaitaient poursuivre jusqu'à l'ultime revanche: après tout, le Château Tauren n'était pas tombé...

L'Histoire retiendra les noms de ces deux clans: Les puissants ELFPOWER, et les vaillants ANKHOU. Leurs armées contournèrent le Royaume Tauren par le Sud, et attaquèrent furtivement par l'entrée Est. Tous les yeux du Royaume étaient alors tournés vers l'Ouest, par où la première armée était partie... Les défenses Est furent traversées en un clin d'oeil, lors d'une action nocturne, mémorable par sa coordination exemplaire.

Lorsque les Taurens se réveillèrent, les drapeaux ELFPOWER et ANKHOU flottaient au sommet des tours de leur Château.


Le siège

La réaction des Taurens ne se fit pas attendre: ils chargèrent leur propre château. Mais ils furent trahis par leur adresse, et virent leur art se retourner contre eux: les défenses du Château, maniées par les Elfes, faisaient des ravages dans leurs rangs.

Entre deux attaques, les Elfes eurent l'occasion de découvrir le Château en détail, et de profiter de ses multiples services: une auberge (dont certains ont encore la carte de fidélité), une banque (très utile), et certains passèrent même par l'écurie.

Mais tout ceci devait avoir une fin. Un matin, une troupe massive de Taurens apparut aux lisières du Royaume: les aT* arrivaient à marche forcée, guidés par Meteor* qui cavalait en tête. Le fameux "rouleau compresseur", que connaissent si bien ceux qui ont combattu ce clan, mit peu de temps à se mettre en place.

Les Elfes, assiégés, ne purent rien faire. La trentaine de combattants qui avait franchi les portes du Royaume, et qui s'était maintenue à ce nombre en dépit des assauts répétés, ne résista pas à la déferlante d'une cinquantaine de Taurens prêts au combat, appuyés par une autre cinquantaine de Taurens d'autres clans. Tous périrent sur place, refusant de se rendre.

Ils avaient tenu le Château Tauren pendant 61 heures.


Glorfindel


 
 
personnes ont vu ce numéro,
6759 personnes le consultent actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox