Filles de Lorndor : Filles de Klone et de Tonnerres


Filles du clan Klone : 16/07/2005 " Entre filles on se comprend plus vite"

C’était le début de l’été.
J’étais sur le front, je faisais mon premier (et dernier) reportage de guerre en tant que journaliste neutre et pacifique. Je reçus des messages d’un dénommé Fort, alors chef des Klones, qui me proposait son aide pour mon rôle de chroniqueuse … Au cours de ces contacts, charmants, j’appris qu’il y avait beaucoup de personnages féminins dans son clan. Il me donna leur nom, mais ce fut beaucoup plus tard que je pris contact avec ces vraies filles.
En farfouillant au fin fond de mon balluchon, je pensais trouver plus de notes sur ces entrevues, mais apparemment, je n’avais recueilli que ceux de 3 d’entre elles, Shandra, Toupitoui et Malou : celui de Shandra avait déjà été édité.
C’est si loin, tout cela, et il s’est passé tant de choses depuis … On peut le dire, de l’eau a coulé sous les ponts !

  C’est sur un champ de batailles ravagé par les combats, alors que l’Entente avait repris du terrain, que je rencontrai l’elfette au doux regard noisette dénommée Toupitoui, ainsi qu’une humaine aux sombres cheveux, longs et ébouriffés, répondant au nom de Malou. Toutes deux de taille moyenne et d’allure féminine, même si leur fonction de combattante les obligeait à porter des tenues pratiques, m’accueillirent avec gentillesse.

Toupitoui m’apprit que c’était son petit ami qui l’avait entraînée dans ce monde guerrier, alors que Malou y avait été invitée par une de ses relations féminines.

Toupitoui ouvrit la conversation :

- Oui. Je suis une vraie fille, qui aime la compagnie amicale des garçons, sans pour autant oublier mon caractère féminin et naturellement enjôleur, en quelque sorte.

Elle fut néanmoins surprise de trouver tant de filles dans son clan, elle ne s’y attendait pas dans un monde aussi typiquement masculin. Elle prit goût aux guerres, et si elles l’intéressaient, c’était surtout par leur aspect stratégique :

-C’est un bon moyen de donner du piquant au jeu, ça donne un certain objectif à atteindre, et évite la pure recherche de points d’expérience.
-Oh, oui, coooooooooooool !! Rajouta Malou avec un grand sourire complice.

L’humaine, qui s’avouait quelque peu pipelette, poursuivit en insistant sur le fait qu’elle appréciait aussi l’ambiance qui régnait dans son clan, les gens étaient supers, dont certaines filles comme (elle se retourna vers sa collègue) … Toupitoui.
L’elfette acquiesca :

-Ces échanges sont très positifs, ça permet de se sentir moins isolée, on se comprend un peu plus vite.
Malou, très vive malgré les traces de fatigue sur son visage, nous confia qu’à son arrivée, elle avait constaté que beaucoup de membres du clan se connaissaient déjà.
- Ils s’entendaient tous très bien, j’ai d’ailleurs eu peur de ne pas trouver ma place et d’arriver un peu comme « un cheveu sur la soupe » mais finalement je pense avoir réussi à trouver ma place au sein du groupe… Et pis surtout j’y ai rencontré l’homme de ma vie… Mes échanges avec la gent masculine sont très sympas et agréables, on parle de tout et de rien et surtout on se marre bien !!!!
Toupitoui, plus calme, poursuivit :
-Pour la plupart des membres de la gent masculine, nos échanges sont surtout centrés sur l’action du clan et nos évolutions personnelles. Plutôt dragouilleurs pour certains, qui le sont d’ailleurs avec les autres filles que je connais, sinon totalement égaux à eux-même je crois, ils me parlent naturellement comme ils parleraient à un autre garçon.

Malou :
-On va dire plutôt protecteurs (mais un peu dragueurs aussi). Enfin c’est toujours resté très gentillet et ça ne m’a personnellement jamais gênée, bien au contraire.

Seytahn :
- Que pensez-vous apporter de spécial en tant que fille ?

Malou :
- Euh…j’sais pas un peu de douceur dans ce monde de brutes peut être…

Toupitoui :
- Une vision différente de la guerre, une stratégie plus féminine que certains, plus délicate et plus discrète parfois : ne pas taper comme un bourrin, avoir une action plus réfléchie peut-être.

Ceci posé, j’attaquais les questions sur la guerre : le conflit Horde/Alliance ? Entente /Confédération Hordique, les guerres en général, elles en pensaient quoi ?

Toutes deux, très motivées de participer à ces guerres, et affirmant y prendre grand plaisir, (il semblerait qu’elles ne faisaient pas autre chose pour l’instant), s’épanchèrent un peu plus sur le sujet :

Toupitoui :
- Entente VS Confédération Hordique ? Plutôt bien, étant donné qu’elle n’est pour l’instant pas directement dangereuse pour mon clan et qu’elle donne un but au jeu, une quête infinie, en quelque sorte. Cette guerre était inévitable, du fait de l’éternel conflit entre les races et le caractère plus agressif de clans de la Horde. Je suis présente, au maximum, dans les actions du clan, mais n’étant pas officier, je ne prends pas personnellement de décision stratégique majeure, je me contente de suggérer et de faire des attaques groupées avec deux ou trois autres membres du clan. J’y prends du plaisir, car cela implique une certaine part de stratégie : savoir qui attaquer en premier lieu, tenter de prévoir les actes futurs des ennemis et les contrer à l’avance.

Malou :
- C’est ma première guerre donc je n’ai pas vraiment de point de comparaison ; cependant, d’après ce que j’ai pu voir et entendre, elle reste importante de par le nombre de soldats qu’elle a mobilisé. Pour ma part, je pense que c’est une guerre parmi toutes les autres, et que de toute façon il faudra remettre ça d’ici quelques mois… Evidemment qu’elle aurait pu être évitée comme toutes les autres j’imagine, si les [vlr] n’avaient pas commis le sacrilège de venir construire leur château sur les terres de l’Entente. A vrai dire le fracassage d’UD en famille aux portes de leur royaume m’avait bien plu !!
Sinon je n’ai pas encore eu le temps de faire des quêtes mais je pense que ça me plairait bien donc dès que notre p’tit nettoyage de printemps sera terminé, je pars avec mon chéri et on va faire des quêtes en amoureux….

Seytahn :
- Vous souvenez vous d’un combat à répertorier dans les annales ?

Toupitoui :
- La défense de notre château, qui a craint un instant d’être démoli, devant l’avancée très rapide de la Horde. Mais nous les avons repoussés très efficacement, grâce à l’arrivée in extremis de nos alliés et à la réquisition de l’intégralité de notre clan.
Malou ne sut quoi répondre sur la question, mais elle enchaîna sur autre chose qui l’avait marquée : le fait que si elle considérait qu’ être un gars ou une fille ne faisait aucune différence dans les combats, elle avait pu cependant constater que ce n’était pas l’avis de tout le monde :
- Il se trouve en effet qu’il y a très peu de temps j’ai reçu un message un peu spécial.

Message de: T*** Envoyé le: 11/07/2005 à 11 h 13 Sujet: .bon putain j'arriverai pas a t'attaque vus que t'est une meuf

Ce message m’a vraiment révoltée je trouve ça complètement stupide d’envoyer des débilités pareilles …
Je lui ai répondu avec un gentil p’tit message mais apparemment il prit peur et donc je n’ai plus de nouvelle…
Toupitoui précisa :
-Je suis moins ciblée en tant que fille pendant les combats. En outre, mon peu d’expérience affiché ne fait pas de moi une cible privilégiée. Certains mecs m’ayant attaquée s’en sont d’ailleurs excusés par la suite par courrier, d’autres ont même essayé de négocier avec moi pour que je ne les tue pas, en faisant appel à des sentiments de générosité, ou en me draguant, même !

Elles retinrent quelques rires.
Elles étaient aussi d’accord sur autre chose : tellement à l’aise dans leur peau de fille, et ravies des avantages et des défis que cela engendrait, qu’elles ne comptaient absolument pas incarner un personnage masculin.

Seytahn :
- Un mot pour les garçons ?

Toupitoui :
-Arrêtez de nous prendre pour de petites femmes sans défense ; si on est là, c’est pas pour faire joli et distraire les beaux guerriers fatigués d’avoir tant combattu ! Merci de nous prendre un peu au sérieux !

Malou :
-Soyez moins bourrins, un peu plus de délicatesse enfin !!!

Seytahn :
-Et pour les filles ?

Toupitoui :
-GIRLS POWER !! Non plus sérieusement : Soyez plus présentes, imposez-vous, ne vous laissez pas impressionner par tant de Mâles ! Wink

Malou :
-Continuez comme ça, ce n’est pas parce qu’on est des filles qu’on ne sait pas se défendre !!!!!

Encore une fois, je partis en me disant que les "vraies" filles étaient fières d’en être et revendiquaient leurs capacités de combattantes, ce que passaient sous silence (embarrassé ) les fausses qui jouaient un RP de fille… Intéressante attitude féminine, me dis-je, en songeant à ce groupuscule féminin qui arpentait le Lorndor sans être vraiment connu pour ce qu’il était : une flamme scintillante qui pouvait autant réchauffer que brûler.



Seytahn


 
 
personnes ont vu ce numéro,
6736 personnes le consultent actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox