CerberusXt 1ère partie


CERBERUSXT, NOTRE TENDRE ADMIN

  CerberusXt, créateur et administrateur de votre jeu préféré, nommé comme vous le savez si bien "heroes'Chronicles", a bien voulu abandonner quelques instants ses activités intensives de codeur pour me faire l'honneur de répondre à une interview à laquelle, il faut le dire, il se refusait depuis un moment par souci de discrétion sur sa personne.
Trop modeste notre admin !

Nous nous retrouvons donc dans la réserve reculée et tranquille d'un marchand dont je ne nommerai pas l'enseigne afin de ne pas faire de publicité.

Nous percevons néanmoins le murmure des clients provenant de la pièce principale, ainsi que le bruit constant des marteaux et des gémissement d'efforts des ouvriers hissant les lourdes pierres sur la tour de la Horde qu'ils sont en train de construire. Le son des lames se croisant se fait entendre également, car le chantier s'est transformé peu à peu en champ de bataille, confrontant les bâtisseurs hordeux contre les allianceux.

Je me trouve donc assise face à Keiba Bullhef, alias CerberusXt, Tauren de taille moyenne (pour sa race): 2m02.
Son pelage, à la fois roux et soyeux ondule à chacune de ses foulées légères, et tandis que je l'observe non sans gourmandise, il me déclare :

Un chaman Tauren fait toujours attention de ne pas marcher comme une brute afin d'éviter d'abîmer la terre qu'il respecte par dessus tout.

Seul symbole de son passé guerrier en tant qu'officier puis chef de la horde: une balafre courant le long de sa joue droite jusqu'en bas de son oeil.

Sans plus attendre, car je suppose que Mônsieur le TaurenAdmin n'a pas que ça à faire, je commence le petit questionnaire que je lui ai concocté :

Seytahn : "Le lâche connait la honte" : Ce message dans ta signature serait donc un appel au courage ?

Cerb : Je peux répondre à cette question de deux facons:
RP --> Keiba est une sentinelle Tauren chargée de protéger sa race à tout prix (ref mon piti RP) il est donc normal que la lâcheté soit fermement condamnée chez lui
HRP --> Je suis Fan de l'univers warhammer 40k (même si je ne joue pas au jeu de plateau j'adore le background qui régit cet univers) et cette citation est un des nombreux exemples de citation "lavage de cerveau pour space-marine" de l'Imperium.
Dans le même genre il y a: "Seule la mort met fin à une tâche pour l'empereur", "Mieux vaut mourir pour l'empereur que vivre pour soi meme"

Seytahn : Un grand homme ne s'abandonne pas à lui même : ça t'arrive de péter les plombs ?

Cerb : Oui ça m'arrive. En général c'est après une accumulation de petits détails (bug dans le jeu, joueurs qui profitent de failles sans rien dire, mail peu respectueux) il suffit alors d'un message un peu trop brusque de la part d'un joueur (mes préférés, les messages qui demandent de réparer un bug très vite sans merci ni s'il vous plait comme si j'étais à disposition 24h/24). A ce moment là je pique ma crise et j'ai tendance à devenir très désagréable avec tout le monde. Enfin ce genre de réaction passe aussi vite qu'elle se déclenche en général (heureusement pour mon entourage )

Seytahn : "Tout chien qui aboie ne mord pas." Alors, tu mords, ou pas ?

Cerb : Au besoin oui, mais ça reste extrêmement rare

____________________

Une Elfe à la chevelure blonde et au visage sombre fait son entrée sans frapper à la porte ; il s'agit d'Argowal la Drow, et je suppose que c'est en entendant le mot "chien" qu'elle a réagi, elle devait écouter derrière la porte ? Toujours est-il qu'elle s'avance posément devant notre Tauren, elle le dévisage sans détour et prend la parole en essayant de dissimuler un petit air espiègle :

Argowal : On dit que :"le foin n'a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux". Quelle odeur a-t-il pour les Taurens amoureux?

Cerb : Hi hi. Un amoureux a mieux à faire que sentir le foin.

La Drow éclate de rire et repart aussi silencieusement qu'elle était arrivée.

____________________


Seytahn : "Si ton ami est borgne, regarde-le de profil." De quel oeil vois-tu tes amis ?

Cerb : Le gauche les jours pairs et le droit les jours impairs

Seytahn : "Plus tu pédales moins fort, moins t'avances plus vite !" Quels ont été tes plus durs moments de découragement par rapport à Heroes'Chronicles ?

Cerb : Principalement le jour où le jeu a failli s'arrêter à cause des images issues des jeux blizzard. J'ai bien cru que nous ne trouverions jamais de graphismes valables pour remplacer ceux existant.
J'avais également peur à ce moment là que le jeu perde toute son identité. Je me trompais alors lourdement puisque c'est finalement cet évènement qui a permis au jeu de se forger son identité propre.

Seytahn : "Quand le vin est tiré, il faut ramasser les bouteilles cassées!" T'as pas l'impression que Lorndor est peuplé d'alcooliques ?

Cerb : Euh, pas plus qu'ailleurs même si les Nains ont une solide descente il faut bien l'avouer.

Seytahn : "La vérité sort de la couche des enfants." A quand les enfants en Lorndor ?

Cerb : Ils y sont déjà mais comme ils sont sages et que leur maman leur a interdit d'aller dehors parce que dehors c'est plein de "vilains pabô" et bien ils restent bien sagement dans les châteaux et les auberges.

Seytahn : "Dans chaque barbu, y a un raseur qui sommeille !" C'est pour cela que tu n'as pas choisi d'incarner la race des Nains ?

Cerb : J'avais besoin de me sentir poilu donc j'ai longuement hésité entre Nain et Tauren. Finalement, renseignements pris, les Taurens ayant une pilosité plus développée que les Nains j'ai choisi Tauren.
Je ne le regrette pas, ca me tient bien chaud pendant les longues nuits d'hiver.

____________________

Des éclats de voix fusent et j'entends qu'on tambourine la porte sans la ménager. Je pose ma plume et me retourne, j'entends Cerb pousser un petit soupir, mais je manque tomber de ma chaise quand la porte s'ouvre à grand fracas ! Une gnomette aux cheveux ébouriffés gesticule dans tous les sens, elle tient un couteau à la main, et je reconnais derrière elle le petit Zig, illustrateur de la Gazette, qui tente de la retenir. Elle se dégage en poussant des cris perçants et bondit jusqu'à Cerb, Zig accourt rougissant de gêne et essoufflé pour s'interposer, il murmure pour s'excuser : "désolé, c'est ma soeur..."

Cerydwënn a déjà placé le couteau sous la gorge du puissant Tauren, rien ne semble pouvoir l'arrêter, son regard est hagard, et je n'ose faire un mouvement maladroit qui pourrait faire empirer la situation déjà assez délicate. D'une voix tremblante et haut perchée, elle hurle :

Cerydwënn : Par la Déesse de la Lune, pourquoi les Gnômes n'ont que trois téléporteurs dans leur royaume alors que toutes les autres races bénéficient de quatre portails de téléportation ? tu vas me le dire oui, ou je me taille mon futur maillot de l'été dans la fourrure de ton poitrail ?

Cerb : Probablement un malencontreux oubli. J'en toucherais deux mots à la DDE de Lorndor (Deblaiement, Destruction et Excavation).

Zig réussit à entraîner sa soeur un peu calmée hors de notre lieu de rencontre.

____________________




 
 
personnes ont vu ce numéro,
6761 personnes le consultent actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox