Martpunk/Appophis

Un Amour Caché

Il est un personnage que je croise souvent sur Grand-Place Publique de Lorndor, c’est un dénommé Martpunk/Appophis… si je l’ai considéré comme très agaçant avec sa manie de flooder en utilisant une formulation incompréhensible, je peux aussi avouer qu’il m’a souvent fait rire avec ses remarques pleines de la fraîcheur de sa grande jeunesse, et, il faut le dire, complètement désopilantes.

Pour preuve, encore un de ses commentaires qui a réussi à m’arracher un sourire dans une discussion torride où je défendais âprement la cause de mes frères Undead, attaqués sans relâche dans leur nécropole, ou bloqués devant les issues de leur royaumes par les membres de l’Entente (Alliance) (dernièrement ils avaient prévu d’y implanter leurs 18 clans)
« pour faire de l’XP facile » (ces paroles ont été citées par plusieurs de leurs chefs):

le Mer Août 10, 2005,
Je n’ai pas encore compris pourquoi les races attaquent les royaumes et non les petits châteaux qui leur donnent aux moins de l’Or et une ruine, mais là je ne comprends vraiment plus rien : des grands clans qui s’unissent pour faire "CHIER" les autres !
Peut-être sont-ils racistes, mais bon, moi j'ai toujours tué du monstre, un peu de gars qui me tombent sous la patte, quelques quêtes, un amour caché… et voilà.
Moi ce que j'aime : pouvoir faire plaisir aux autres dans un jeu de suspense où tu fais du beau RP pas raciste.

Ce sont ces termes, « amour caché », qui m’ont mis la puce à l’oreille : dans toute cette ignominie, il y aurait encore de l’amour en Lorndor ? Certes… mais là il s’agit d’un "amour caché", et vécu par un très jeune homme… un sujet qui avait le don de retenir toute mon attention !

Donc je m’approchai du petit jeune homme en question, hum, que dis-je, jeune Elfe, puisque c’était la dernière race qu’il incarnait actuellement, et commençai à essayer d’en savoir plus.

Contrairement à ce qu’il avait l’habitude de faire, , il s’exprima dans un français parfait, et c’est ainsi que je peux vous rapporter les révélations que j’ai eues.

Seytahn : Bonjour Martpunk : je t’ai entendu parler d’un amour caché, dernièrement : peux-tu m’en dire plus ?
Martpunk : hein où ça ? :roll : heuuuuuuuuu... non, sinon il n'est plus caché. (hésitation…)

S : ...pour la Gazette.
M : (sourire) je peux en parler, mais pas dire qui c'est ?

S : oui, il reste anonyme.
M : Bon, lance les questions.

S : cet « amour caché » existe vraiment ?
M : oui.

S : il a commencé quand et en quelles circonstances ?
M : le premier jour où je l’ai vue, proche du royaume Elfique. Dans une belle journée où je me suis demandé à quoi ressemblait le royaume Elfe.

S : ce fut un coup de foudre ?
M : assez ; ce doit être d’ailleurs pour ça que je suis mort d’une attaque.

S : des deux, c’est surtout toi qui a été foudroyé ?
M : oui.

S : « elle », c’est une elfette ?
M : oui, une gentille elfette.

S : tu étais de quelle race et de quel clan à l’époque ?
M : dans ces temps là j’étais Tauren Blanc, du clan HodT.

S : Comment as-tu fait pour l’approcher ?
M : J’ai foncé sur la frontière Elfique et je lui ai donné une bague.

S : En lui sautant dessus sans même lui parler ?
M : Je lui ai fait un salut. Mais le problème c’est que sa bague, elle l’a perdue un jour.

S : Oh !
M : j’ai fait de nombreux kilomètres pour lui en donner une nouvelle, mais je mourus par les nombreux guerriers de la zone neutre.

S : Donc, tu n’as pas pu ?
M : Non : c’est à ce moment là que je l’ai un peu lâchée ; c’était ma période de [RévolT].

S : mais dis-moi, avez-vous eu des échanges épistolaires ?
M : épi quoi ( ???) ( ???)

S : des messages privés...
M : oui, plusieurs.

S : ah ! et tu lui as fait une déclaration ?
M : non, c’est pour ça qu’il est caché : j’ai caché l’amour en moi.

S : tu le lui as juste montré par une bague alors ? Elle semblait contente d’une telle surprise ?
M : …une bague perdue… je ne sais pas si elle était contente, elle ne m’a rien dit à ce sujet.

S : en fait : elle t’a dit quoi exactement ?
M : ceci est très loin, je vais chercher… (il farfouille dans ses affaires)… sa lettre fut brûlée lors du rituel de changement en Elfe. D’autres questions ?

rose S : est-ce que tu l’aimes toujours ?
M : oui, et même plus fort.

S : tu as fait de nouvelles tentatives ?
M : oui j’ai réussi : j’avais quelques bagues sur moi, je les lui ai données.

S : …et sa réaction ?
M : un gentil merci de sa part.

S : voudrais-tu lui faire passer un message ?
M : hé bien, si elle se rend compte que c’est elle, ben je lui fais un gros bisou.

S : d’accord. Et à tous les amoureux de Lorndor, que conseilles-tu ?
M : de ne pas tous se cacher comme moi.

S : bon : je te remercie d'avoir bien voulu confier à la Gazette, un peu de cette histoire de ton "amour caché".
M : (prenant un air espiègle) : alors comme ça tu m’as cru, hein ? (tu as bien fait car c’était vrai).

Il termina sa phrase en me tirant la langue, et s’en fut vagabonder en Lorndor…Quelle aventure allait encore lui arriver ? Hum… on verra bien !



Seytahn


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox