LES FILLES DE LORNDOR À LA GUERRE


V- SHANDRA (« Réfléchir avant d’agir » le 17/07/2005)

Je fis un petit détour en direction de la Grande Place Publique, pour déposer mes notes dans la Salle de la Rédaction…

Il y régnait comme d’habitude une atmosphère de tensions, de travail, de fumisterie, de désordre, d’humour et de créativité, qui pouvait autant me réjouir que m’exaspérer.

J’y trouvais Shandra, jeune Elfe au charmant minois bronzé par le soleil parsemé de tâches de rousseurs qu’éclairaient des yeux dorés pétillants d’intelligence vive, spécialiste de la rubrique « Humour » de notre Gazette.
Elle était en train de faire un tri dans ses écrits sur ses aventures Lorndoriennes.
Je m’installais à côté d’elle et lui montrais le questionnaire : elle accepta d’y répondre, car elle jugea le sujet intéressant… elle se reprit : « passionnant ! » précisa-t-elle.

Je sortis de mon baluchon mon nécessaire à calligraphie, constatais que ma plume était usée : j’allais donc en chercher une dans une malle un peu plus loin tandis que Shandra plaçait sur le pupitre un réservoir empli d'une de ces encres parfumées aux plantes les plus rares de Lorndor.

Je revenais avec une nouvelle plume en lui demandant comment elle se serait définie psychologiquement : elle déclara être sujet à des sautes d'humeur fréquentes et assez radicales.


Je peux aussi bien faire preuve d'une cruauté et d'une froideur qui m'inquiètent moi-même, que d'une patience et d'une amabilité quasi angéliques (grand sourire). Par contre, dans tous les cas, on peut me reprocher une certaine arrogance très... elfique.

De taille moyenne pour sa race, elle prenait souvent des postures décontractées; elle balança sa chaise en arrière et posa ses pieds sur la table d’un petit air malicieux pour ne pas dire provocateur… je détaillais sans gène son nez retroussé et ses yeux étirés en amandes, ses cheveux bruns qui encadraient cette frimousse émouvante :

Tu es donc une vraie fille ?

Ah, oui, je suis une vraie fille, qui, par définition, réfléchit avant d'agir (ndchat. mdr °o°) et tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler...(ndchat. mdr² °o°) mais qui a aussi tendance à se préoccuper de petits détails sans importance en plein milieu d'un combat (du genre : "ah ! Le méchant agresseur qui vient de me fiche en l'air mon brushing ! Il va me le payer !!!!" ^^... ou encore : "vous voulez que je le tape lui ? Le pauvre petit level... bon, d'accord. Tiens ! Prends ça, et encore ça ! T'en veux encore ? Ca tombe bien !!!!")

…et ça t’a fait quoi de voir TOUS ces garçons partout en Lorndor ?

Je me suis dit : "De la chair fraîche ! Miam, miam !" ← si, si, presque mot pour mot^^ (ndchat. et t'y a gouté ?)

Et concernant aussi TOUTES ces guerres ?

Tant que je n'avais pas de clan : "s'ils veulent se faire massacrer dix fois par jour, grand bien leur fasse ! Tsss tsss !" et après... "Bon, s'il y a des clans, il y a des oppositions, donc des conflits... inévitables. Pas génial, mais difficile de faire sans..."

Tu t’es malgré tout bien intégrée ?

Oh que oui ! Rien à redire à ce sujet. Personne ne m'a encore sorti : "ouais, mais toi t'es une fille"... heureusement pour lui Twisted Evil

Tu as quand-même eu l’occasion de rencontrer d’autres filles…

J'ai eu ce plaisir, en effet (tiens, c'est curieux : avec les filles, c'est toujours un plaisir, mais avec les autres...). Il se trouve que j'appartiens à un clan où il y a plusieurs demoiselles comme moi, et elles sont toutes géniales (et très motivées).

Et en ce qui concerne tes échanges avec la gente masculine ?

Les échanges ? Les échanges de quoi ? De coups de poings ? Arf ! Dans le clan, on se chambre les uns les autres (question aux nouveaux arrivants : (mode intéressé « on ») dis-moi, tout à fait entre nous... es-tu célibataire ???), et puis il y a beaucoup de : "bon, machin, tu as des PA ? Ok, je te donne une cible..." (échange d'une grande efficacité sur les champs de bataille^^). Là, c'est positif. Euh... pour ce qui est d'autres clans, j'ai surtout eu des échanges douloureux avec des membres masculins (ndchat. je me retiens mais c'est dur) des factions adverses. Quoiqu’il y en a un ou deux qui se sont montrés capables de soutenir une conversation constructive tous azimuts, en dépit de quelques divergences de points de vue ;) Félicitations à ces oiseaux rares !

Les garçons se sont montrés en fait plus dragouilleurs, protecteurs ou encore semblent espérer une attention plutôt maternelle de ta part ?

Dragouilleurs et protecteurs, sans aucun doute. Mais ils nous considèrent (moi, en tout cas) plutôt comme des égales au combat (ce qui est une bonne chose, à mon avis).

Glorfindel fit son entrée bruyante. Le superbe Elfe fit un clin d’œil complice à Shandra en déposant un vieil ouvrage sur le bureau, une œuvre qu’il aurait eu toutes les peines du monde à retrouver ( « mais rien n’est impossible à la race supérieure des Elfes, cela va sans dire » précisa-t-il avant de repartir en fredonnant un petit air de musique médiévale).
Dans un soupir je repris le fil de mes questions :

Hum… En tant que fille, que penses-tu apporter de spécial dans ce monde ?

... des messages en bon Français avec un minimum de fautes d'orthographe !
(elle éclata de rire à ces mots).
A part ça... une touche d'humour presque intelligente (j'ai bien dit "presque") (ndchat. comme moi, quoi..)... et un sujet de conversation (j'ai souvent les oreilles qui vibrent, c'est un signe^^)...

Tu es plus active au sein de ton clan, sur la place privée de ta citadelle, ou sur la Grand Place Publique de Lorndor ?

Dans les 3 à la fois, évidemment ! Quelle question... (ndchat. craneuse :p)

Les conflits sans relâchent que génèrent La Horde contre l’Alliance t’amusent ou te lassent ?

Les conflits : "ouais, c'est cool... très cool... vraiment génial... bon, quand est-ce que ça se termine, qu'on puisse passer à autre chose ?" ← petite pensée qui résume bien mon avis.





 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox