Confédération Hordique vs L'Entente: suite


Carnet de route d'un Shaman Troll au service de la Confédération ;
Entente VS Confédération ... L'histoire sans fin.


J'aurais aimé commencer par dire "Au début ..." ... Mais le début, je ne m'en souviens pas, sinon quelques brefs souvenirs revenant au gré des rencontres et des discussions que je peux avoir avec mes compagnons de bataille et les ennemis que je vois revenir sans cesse au cours des batailles. Je ne vous parlerai donc pas du début mais plutôt de la suite de cet immense conflit.


I Un retournement inattendu.

Comme ils se repliaient et tombaient sous les armes de mes frères de la Horde, les membres de l'Entente n'avaient plus que de la rage comme source de vie. Chaque jour naissant nous approchions de plus en plus de notre objectif : détruire les bastions de l'Entente. Mais un jour changea le cours de ce qu'on aurait cru une histoire toute tracée. Alors repliés sur leurs dernières positions, les clans de l'Entente utilisèrent leurs dernières forces et toute la rage accumulée par les récentes défaites pour tenter une dernière charge. Mes frères d'armes s'y attendaient et beaucoup y étaient préparés. Un messager de l'Est arriva, fatigué d'un long voyage et nous annonça une nouvelle qui nous obligea à nous replier : des clans de l'Entente attaquaient nos positions de l'Est...


II La réorganisation du conflit.

Dès que la nouvelle tomba, elle marqua un grand changement dans l'organisation de la guerre : ce n'était plus une guerre avec un front unique entre l'Entente et la Confédération mais une guerre de fronts multiples où les clans de l'Entente tentaient d'encercler les positions de la Confédération. Le château du clan aT* était tombé mais les membres de ce grand clan arrivaient à tenir leur position et pouvaient attendre du renfort. Ainsi l'ordre a-t-il été donné à mon clan, les NORNS, de se replier et de rejoindre le front aT* pour réduire le conflit à néant dans cette zone. Le repli fut rapide et nous nous mîmes en route pour un autre champ de bataille en laissant derrière nous nombre de cadavres. Beaucoup de ceux-ci avaient le goût d'Elfes, d'Humains, de Nains ou de Gnomes mais une partie de nos frères était également tombée et c'est avec une pensée pour eux que nous nous en retournions non sans laisser de sanglants souvenirs à nos ennemis.

Chemin faisant, alors que certains appliquaient des onguents sur leurs blessures ou usaient de potions ou autres sorts, réparaient leurs armes et armures ou alors comme moi-même apprenaient de nouveaux sorts, un messager des UDA approcha notre colonne en mouvement et nous demanda de l'aide : leur château se faisait attaquer en ce moment même par le clan EDF. Il fallut donc diviser nos troupes pour porter secours à nos valeureux alliés. Je choisis donc de me rendre sur le front UDA avec quelques uns de mes compagnons afin de repousser les EDF hors de nos territoires.

En arrivant sur la position des UDA, nous vîmes qu'ils subissaient de fortes attaques : non pas que les niveaux de nos adversaires soient supérieurs aux nôtres mais surtout parce qu'ils étaient bien plus nombreux. L'arrivée de nos troupes vint donc renforcer la défense UDA qui tenait malgré tous les assauts. Le regard rempli de haine et de conviction, les EDF nous attaquaient sans relâche mais alors qu'ils tuaient un des nôtres, nous nous devions de massacrer deux des leurs : il fallait les faire tomber, les arrêter coûte que coûte. Les combats furent acharnés et les guerriers qui revenaient du front nous informaient sur l'état de santé des troupes adverses pour que les magiciens puissent les achever pendant que certains se consacraient aux soins. Quelques nouvelles me parvenaient de temps en temps du front aT* : il semblait que ce ne soit plus qu'un mauvais souvenir...


III Le pacte rompu.

Alors que les actions se faisaient de moins en moins puissantes à notre encontre de la part des EDF, un des nôtres décida de noter les troupes en présence et le constat nous étonna au plus haut point : les niveaux des combattants EDF étaient peu élevés en comparaison des troupes stationnant sur le chateau UDA. Nos charges se faisaient donc de plus en plus violentes et nos ennemis tombaient assez vite. Le combat fut, contre toute attente, vite gagné ! Alors prêts à nous diriger vers le front aT*, un message nous arriva : le front était stabilisé. Nous nous apprêtions donc à retourner combattre l'Entente à l'Ouest et reprendre notre route pour semer le chaos chez nos ennemis lorsqu'un pacte fut brisé : l'Empire entrait dans le conflit contre la Confédération.

Après m'être renseigné auprès de mes supérieurs, j'obtins des informations sur l'Empire : c'est un regroupement de clan composés de toutes les races que porte Lorndor sur ses terres. L'Empire avait conclu un pacte de neutralité dans le conflit qui opposait la Confédération et l'Entente. De ce fait, les clans hordistes le laissait paisiblement vivre dans la zone sécurisée par la forte présence des clans de la Confédération.

Des échos qui me sont revenus, il semblerait que l'Empire nous ait attaqués dans l'unique but de vouloir établir un équilibre face à la puissance grandissante de la Confédération. Il aurait eu peur de voir ses châteaux détruits et ses troupes massacrées suite à une éventuelle victoire sur l'Entente dans les Hautes Terres de la région Nord des clans en Lorndor. De plus, l'éventualité que le royaume des deux fois nés (Undead) puisse s'étendre et la possibilité que les troupes des Morts Vivants s'installent dans cette zone les auraient effrayés et ils voulaient empêcher ça.

L'Empire attaqua et détruisit le château des CHOC. Sitôt ce forfait accompli, l'ordre nous a été dépêché d'aller attaquer le clan WoTe. Leur château se trouvait non loin de la position du château UDA et la route fut brève. Le combat fut vite engagé par les deux parties. Les troupes revenant du front aT* nous rejoignirent et le dessus fut vite pris sur les WoTe. Alors que nous nous apprêtions à assaillir leur bâtisse, un ordre étrange tomba : il ne fallait pas détruire leur château car les diplomates de l'Empire semblaient vouloir rétablir la paix avec la Confédération. Chacun de mes frères d'armes spéculait sur la stratégie de l'Empire et comme beaucoup je pense que les membres de l'Empire voulaient signer un pacte car ils s'était attaqués à plus fort qu'eux et qu'ils ne voulaient pas que le château WoTe soit détruit. Après un certain temps d'attente, laissé, je suppose pour établir les pourparlers, la demande de trêve entre les WoTe et la Confédération fut rejetée et nous avons assailli puis détruit le château de WoTe en juste réponse à leur attaque sur le château CHOC. Le château des DML non loin de celui des WoTe était également une cible car ce clan est présent au sein de l'Empire mais après des discussions entre nos chefs et diplomates ce conflit s'arrêta là.


IV Etat des lieux.

Le fait de diviser nos troupes eut l'effet attendu pour l'Entente : celle-ci pu se reformer et, avec l'aide des nains, elle a repris des terres qu'avait conquises la Confédération sur sa précédente avancée. Les terres de la Confédération ont revu une bataille alors qu'elles restaient paisibles depuis fort longtemps sous la protection bienfaitrice des clans de la Confédération. Avec mes compagnons nous nous reposions un soir au campement, nous remémorant les méfaits accomplis les jours précédents et qui ne laissaient qu'une amertume envers l'Empire qui avait rompu un pacte de neutralité jusqu'alors respecté par les deux parties engagées. Pour qui nous prenaient-ils ? Pensaient-ils vraiment que nous irions les attaquer une fois l'Entente hors d'état ? Je n'en sais rien. La seule chose que je sache, c'est que malgré notre puissance, la Confédération n'est pas le mouvement de barbarie qu'on dépeint. Notre objectif n'est que d'apporter la paix sur notre royaume afin de pouvoir ensuite participer aux grandes quêtes et nous amuser sur la zone neutre... Encore dans mes pensées, un de mes compagnons de guilde, Bhaalal, s'aventura au delà de nos positions pour nous rapporter des nouvelles des contrées qui s'étendent par delà notre vision.

La case est remplie de [fear] et ELFPOWER, plus de 20 mais les Ewig et les LPO sont sur le coup. Voilà c'était Bhaalal en direct différé de la case 37:52 pour des nouvelles des champs de batailles, à vous les studios. Bhaalal, Mort-Vivant au service des NORNS et reporter

Cette nouvelle nous rassura : les attaques diffuses des clans de l'Entente et leurs alliés étaient majoritairement sous contrôle. Nous allions donc pouvoir retourner sur le front de l'Ouest où l'Entente a repris ses marques.


V Un retour en arrière.

Nous revoilà donc faisant route vers l'ouest pour combattre les positions de l'Entente. Cela me rappelle qu'il y a quelques temps nous prenions déjà ces mêmes chemins et routes. Ce n'est qu'un retour en arrière sans qu'une quelconque force démoniaque ou bienfaitrice y soit pour quelque chose. Ce n'est que l'oeuvre des peuples du Lorndor... Serait-ce ça l'avenir de Lorndor ? Un affrontement de clans perpétuel dans la zone des clans ? C'est un bien triste avenir que je vois se dessiner alors que je songeais à une autre destinée, une destinée paisible que chacun ici semble partager.

Nous voici à proximité des hostilités. Alors que ma chauve-souris impériale m'emmène au front avec une agilité qui ne lui a jamais fait défaut, j'entends de plus en plus nettement l'écho des armes et des cris des blessés du champ de bataille.

Voilà, nous sommes enfin arrivés. Au loin j'aperçois le château des Gardiens. L'ordre est donné, on passe à l'attaque et renforçons les troupes qui n'ont jamais délaissé ces terres. Alors qu'on charge je vois nombres de mes frères tomber au combat. Je vois aussi qu'il n'ont pas faibli et que bien des membres de l'Entente ont dû partir avec eux. Les deux parties reçoivent de jour en jour des renforts mais la Confédération prend le dessus et bientôt ne reste plus que la bâtisse des Gardiens se dressant encore fièrement mais vide de tout occupant. Ne nous laissant pas le temps de nous reposer dans le jardin des Gardiens, mon chef envoit une missive à tout le clan :

Message de: K-nibal
Sujet: Coordination
Le chateau Gardiens n'est plus une priorité car il est sous contrôle. Après l'attaque de ce soir commencez à vous regrouper en (21,54) car demain nous irons avec les WGT aider les DL à se défendre contre les armées conjointes de l'Entente et du Royaume Nain.
Après 2 semaines d'effort nous avons stabilisé la situation sur de nombreux fronts pour lesquels nous sommes sortis victorieux. C'est désormais la grande bataille qui s'annonce car nous allons faire payer cher à nos ennemis leur arrogance des semaines passées.

Le message est clair et c'est avec une force retrouvée et inébranlable que le clan se relève et se remet en route en laissant le château Gardien dans une enclave entourée par les troupes hordiques. En arrivant sur le château DL, nous vîmes qu'il avait subi de nombreuses attaques mais que les membres du clan DL défendaient encore chèrement leur place pour ne pas la laisser tomber entre les mains des armées conjointes de l'Entente et du Royaume Nain. Malheureusement, l'arrivée des renforts ne put suffire à sauver la grande bâtisse DL qui fut détruite peu de temps après mon arrivée...

Maintenant en ce jour du 23 juillet, l'Entente comme la Confédération, les Nains comme les Morts-vivants, chacun combat dans la plaine du Nord-Ouest de la zone des clans afin de faire valoir son droit à vivre sur ces terres et surtout pour venger ses frères d'armes morts au combat.

J'arrête ici mon sort d'écriture pour retourner au combat, laissant de côté mes souvenirs pour me rattacher au présent car les guerres de Lorndor ne semblent pas décidées de se terminer au prochain lever de soleil sur ces plaines...



Stylk


 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox