LES FILLES DE LORNDOR À LA GUERRE


I- ARGOWAL ("La Blonde De Choc" le 14/07/2005)

La taverne était bruyante et enfumée ; Un charmant jeune Undead, avait beaucoup bu... libéré de sa timidité et encouragé par le nain Pingu, dont les talents de conseiller du Coeur n'ont plus de secret pour nous, me fit une déclaration d'amour un peu embarrassée... mais si touchante !

Là dessus Molière fit une entrée théâtrale comme à son habitude, et comprit rapidement la situation : il déclara à l'Undead qu'il n'avait aucune chance avec un rival tel que lui.

Je ne pus m'empêcher d'encourager un petit peu le jeune chef, trop tentée que j'étais de vouloir rendre Molière, ce séducteur volage qui m'avait déclaré une fidélité à toute épreuve, un tantinet jaloux. Les exclamations fusaient de toutes parts, les chopes de bière tintaient entre elles, DA le tenancier essayait de calmer les ardeurs viriles, mais d'une façon si enflammée qu'il ne fit que verser de l'huile sur le feu.

Je finis par quitter la taverne pour prendre un peu le frais sur la place publique soudain lasse de cette compagnie masculine tourmentée.

Sur le pas de la porte Molière me murmura un tendre bonsoir et, toujours raffiné et joueur, me glissa d'un ton complice que si lui arrivait à tenir parole quant à sa fidélité à mon égard, il tenait néanmoins à ce que je m'amuse avec qui je voulais si le coeur m'en disait.

Je vis au loin la silhouette d'Argowal sur un banc ; je la rejoignis dans un soupir d'aise ; je ne sais pas pourquoi, mais je me suis toujours sentie à l'aise avec la Drow, pas surnommée « Blonde de Choc » pour rien ; même si nous ne partagions pas les mêmes idéaux, même si nos occupations de prédilection divergeaient en tous points dans le Monde de Lorndor, je me suis toujours sentie bien à ses côtés.
... l'âge sans doute : nos maturités respectives et notre désir d'autonomie devaient nous rapprocher vaille que vaille.

Comme une ombre que j'étais, je me glissais donc furtivement vers elle et m'installais confortablement à ses côtés ; elle me sourit avec ce regard franc et direct dont elle a le secret. Je l'observais : son visage avait l'obscurité des Elfes de sa race, et ses cheveux longs, la pâleur étrange des écumes qui ourlaient les vagues dans l'océan agité d'un soir d'orage.

Les éclats de voix de jeunes faisant la fête dans la taverne semblaient loin ; ici on respirait enfin la fraîcheur de la nuit.

Dans le calme je lui chuchotais:
Seytahn : ça y est: j'ai préparé mon questionnaire.

A ces mots je sortis un rouleau de parchemin entouré d'un foulard de soie bleu pastel.
Argowal : donne-moi ça que je corrige les fautes ! J'y répondrai par la même occasion !

Je la remerciais et me laissais aller à quelques rêveries tandis que le crissement de sa plume courant sur le papier dur me berçait. Argowal est une Elfe Noire, passée du côté obscur de ses représentants elfiques. Ses formes, quoique rondes et généreuses, avaient gardé toute la fermeté qu'une discipline de fer avait su conserver au cours de ses activités militaires.


Sa voix dans le silence de la Place entourée de maisons aux colombages boisés interrompit mon monologue intérieur:

A : Oui, je suis une fille, une vraie, et blonde, en plus! Une Drow, pure et dure! Grande, la peau noire et les cheveux blond très pâle. Mentalement, pareil : très noire! Je suis arrivée sur Lorndor au détour d'un lien (ajouta-t-elle évasivement). Je me suis rendue compte que ce monde était principalement peuplé de personnages masculins que beaucoup plus tard, en fait, et ça ne m'a pas dérangée du tout, je préfère, même. Quand j'ai découvert toutes ces guerres ? Je me suis dit que c'était un monde fait pour moi ! Et je m'y sens parfaitement intégrée en tant que fille !

A ces paroles elle eut vers moi un petit regard malicieux... Elle reprit aussitôt ses commentaires à la lecture du questionnaire:

A : Je rencontre régulièrement d'autres filles, des rencontres positives et d'autres non... Je n'ai pas l'impression d'une grosse différence avec les gars, sauf que les filles sont visiblement plus portées sur les bisous ! Généralement, je tape sur tout ce qui bouge si ce n'est pas en vert ou en orange, fille ou garçon, c'est pareil ! Mes échanges sont surtout basés sur la stratégie et le combat, je communique régulièrement avec de puissants chefs qui, il faut bien le dire, sont le plus souvent des garçons !

...Si les garçons se montrent protecteurs, dragouilleurs avec moi, ou si au contraire ils demandent une attention maternelle ?

...Ben tout ça, en fait, et dans cet ordre là! D'abord, ils jouent les gros bras de service, puis, quand ils se rendent compte que je me débrouille toute seule, ils me draguent, et quand je leur dis mon âge... je me retrouve à jouer la nounou...

En tant que fille dans le Monde de Lorndor je pense apporter de spécial... euh... ma logique féminine! Imparable pour combattre contre des garçons ! "

Elle rejeta énergiquement ses cheveux pâles en arrière :

A : ... Oui, oui, et oui : je suis active et au sein de mon clan, et sur mon forum privé, et sur le Forum de HC .

...Est-ce que les conflits sans relâche que génère la Horde contre l'Alliance m'amusent ou me lassent ? J'adore ! Et d'ailleurs je considère cette dernière grande guerre Entente VS Confédération Hordique comme du pain béni ! Je suis en première ligne et je m'éclate !

Cette guerre aurait pu être évitée... mais ça aurait été dommage! Je suis Chef de Guerre de mon clan, j'adore ça ! Ce que j'aimerai améliorer, c'est ma puissance d'attaque, mais je suis équilibrée, c'est sans espoir... Enfin, l'achat d'une orbe va bien m'aider, je pense.

En lisant la question : « Te souviens-tu d'un combat particulièrement mémorable ? » Argowal parut songeuse :

A : Oh, plusieurs! Mon plus beau fait d'armes : lorsque je commandais les Elfpower, j'ai dirigé le même soir l'assaut final contre le château des FusioN et le commando de capture de la Rune Apocalypse. J'étais très fière de moi ! Mais j'ai beaucoup d'autres très bons souvenirs de combats, victorieux ou non. En fait, je n'ai pas grand chose à reprocher à ces combats, j'aimerais juste voir modifier le système de prise des châteaux.

Sinon à part faire la guerre, j'aime chasser les gros monstres ! J'ai bien l'intention d'accrocher un lvl 50 et un lvl 70 à mon tableau de chasse, en attendant mieux ! Et aussi traquer mes ennemis personnels, c'est pas mal !

...Si je crois les filles aussi aptes aux combats et aux stratégies de guerre que les gars ? Bien sûr ! Je ne sais pas si je suis plus ciblée en tant que fille lors des combats ! Je sais que je suis ciblée en tant que chef, c'est déjà pas mal !


Heu... "penser à incorporer un perso masculin" : A l'origine, mon perso était masculin, mais au moment du reset, il est devenu féminin, ne me demande pas pourquoi ! Par contre, je n'ai pas changé de pseudo. Quant aux garçons qui utilisent un personnage féminin, ma foi, c'est leur droit le plus absolu !

Un message pour les garçons : Les Drows recrutent !
Et pour les filles : Les Drows recrutent aussi des prêtresses !

Elle éclata d'un rire cristallin :

A : Je ne sais pas si mes réponses correspondent à ce que tu attendais ! Si. (répondis-je) Elles sont particulières à ta personnalité, donc elles me vont très bien. Je t'en remercie.

Et sur ces mots, je quittais la belle blonde en lui faisant un bisou.

Je me levais et repassais par la Taverne pour dire bonsoir à la joyeuse compagnie ; Whoami, Tauren noctambule depuis peu, venait d'arriver. Il me héla en me proposant de lui donner un coup de mon balai magique, car il voulait constater par lui-même si cet objet qu'il avait créé avec une des divinités de Lorndor fonctionnait comme il l'avait prévu.

Whoami : Rendez-vous demain dans le grand Nord, où je chasse du Nain ! (me dit-il).

J'acceptais le rendez-vous et m'en allai sur le champ rejoindre Psyché ma biche pour commencer dès à présent ce long voyage à travers Lorndor. Elle était là, au coin d'une rue étroite éclairée de sa blancheur dans cette nuit sans lune. Seuls les légers claquements de ses sabots sur les pavés usés révélaient notre présence furtive : nous quittions le village et abordions la vaste campagne embrumée.


Seytahn

 
 
personnes ont vu ce numéro,
une personne le consulte actuellement.

 
valid xhtml valid css Contrat Creative Commons rss
apache php get firefox